Accueil A la une Niger: huit gendarmes tués et 33 autres blessés dont six graves dans...

Niger: huit gendarmes tués et 33 autres blessés dont six graves dans une attaque à Waraou

Militaires nigériens

Des individus armés ont pris pour cible, dans la matinée du mardi 14 juin 2022, le détachement de la gendarmerie nationale de Waraou, localité située dans le département de Gothèye (Sud-Ouest du Niger) près du Burkina Faso, faisant huit gendarmes tués et 33 autres blessés dont six dans un état grave, informe un communiqué du ministère nigérien de la Défense nationale.

Le mardi 14 juin 2022 au petit matin vers «5h30», les éléments de la gendarmerie chargés de la sécurisation des villages environnants de Waraou, ont été attaqués par «des groupes armés terroristes aux guidons de plusieurs dizaines de motos et de véhicules», selon le ministère de la défense du Niger.

Cette attaque a causé la mort de «huit gendarmes». «33 autres ont été blessés dont six graves admis dans les hôpitaux de Niamey», indique le bilan provisoire du ministère qui fait état, aussi, de «cinq Toyota et un camion détruits».

«La réaction énergique des éléments du détachement avec le renfort terrestre et aérien tant national que celui des partenaires, a permis de mettre en déroute l’ennemi», lit-on dans le communiqué qui annonce «une cinquantaine de morts» et «plusieurs blessés» côté «groupes armés terroristes».

Le Niger tout comme ses voisins, le Burkina Faso et le Mali, fait face, depuis quelques années maintenant, à des attaques des groupes armés. Le Burkina Faso lui a subi ces derniers jours plusieurs attaques dont la plus sanglante est celle de Seytenga qui a fait 79 morts côté civils selon un bilan provisoire du gouvernement.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire