Accueil Communiqué de presse PAM/Afrique de l’Ouest : la République de Corée offre une corde de sauvetage...

PAM/Afrique de l’Ouest : la République de Corée offre une corde de sauvetage aux enfants déplacés

403
0
Déplacés internes @Lefaso.net

SEOUL/DAKAR – Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) accueille avec satisfaction une contribution de 500 000 dollars du gouvernement de la République de Corée à nos opérations au Mali, au Burkina Faso et en Guinée, qui aidera à soutenir l’intervention d’urgence dans le Sahel Central et à fournir des repas scolaires pour des milliers de jeunes élèves.

« Cette contribution généreuse et opportune de la République de Corée représente une bouée de sauvetage pour de nombreuses personnes extrêmement vulnérables, y compris celles qui sont confrontées aux effets dévastateurs des troubles et des chocs environnemen-taux », a déclaré Chris Nikoi, Directeur régional du PAM pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre. « Ces fonds aideront le PAM à poursuivre son action vitale dans les trois pays. »

Dans le Sahel Central, où la montée des conflits armés, le changement climatique et la pau-vreté ont provoqué des déplacements massifs et la faim, la République de Corée a affecté 200 000 dollars à chacune des opérations du PAM au Mali et au Burkina Faso.

Au Mali, les fonds permettront au PAM de fournir trois mois d’aide alimentaire à 11 000 per-sonnes, y compris celles déracinées par le conflit en cours, ainsi que les membres vulnérables des communautés hôtes. Le soutien, via des bons alimentaires, vise les régions du nord et du centre du pays durement touchées.

Au Burkina Faso, aux prises avec une insécurité alimentaire croissante, l’aide contribuera à nourrir la prochaine génération et l’égalité des sexes, en soutenant trois mois de repas sco-laires d’urgence pour plus de 13 300 enfants, ainsi que des rations à emporter pour quelque 330 écolières, sur la base de leur présence. Afin de favoriser également la cohésion sociale, les repas s’adressent aux élèves des communautés déplacées et d’accueil.

Laisser un commentaire