Accueil Economie Patronat burkinabè: des poids lourds au gouvernail du navire

Patronat burkinabè: des poids lourds au gouvernail du navire

983
0
Apollinaire Compaoré, président du CNPB, au centre

Le nouveau bureau du Conseil national du patronat burkinabè (CNPB), a été mis en place le 25 octobre 2018 au cours de la 7è session ordinaire de la structure. Fruit du consensus qui a prévalu au sein de l’Assemblée générale du CNPB, l’organe dirigeant du Conseil présidé par le richissime opérateur économique burkinabè, Apollinaire Compaoré, Président de conseil d’administration de plusieurs sociétés dont Telecel Faso et Wend Kuni Bank. C’est en ordre de bataille que les membres de ce bureau entendent redonner au CNPB toute la place qui est la sienne dans le paysage institutionnel du Burkina Faso, notamment dans le secteur de l’économie.

La défense des intérêts des patrons étant l’un des piliers sur lesquels repose le CNPB, l’architecture du bureau répond dans cette logique à un tamis dont les mailles n’ont laissé passer que des patrons aguerris. Qu’ils soient présidents ou membres d’honneurs, ils sont, en effet, tous des hommes et femmes dont la vision et la gestion ont contribué à la prospérité de leurs entreprises et à leur rayonnement au plan international. C’est ainsi qu’on retrouve de grosses pointures comme Lassine Diawara, PCA entre autres de Bank of Africa (BOA); Djanguinaba Barro; Mahamadou Bonkoungou, PDG Ebomaf; Idrissa Nassa, PCA de Coris Bank International (CBI); Seydou Diakité, DG du Groupe Bolloré pour le Burkina; Elie Ouédraogo; Mahamady Savadogo dit Kadafi; Alain Coeffé; Rimon Haajar, PCA du Groupe Hajjar Rimon; Arouna Nikiema, PDG de BBS Holding; Dieudonné Hubert Millogo; Marc Pozmentier, DG de la Brakina; Daouda Diallo, DG de Fisc Consulting.

Loin d’être exhaustive, cette liste prouve à souhait la nouvelle dynamique qu’entend emprunter le CNPB, à partie des acquis de l’ancienne équipe.

Par Wakat Séra  

Laisser un commentaire