Accueil Monde Présidentielle en Tunisie : retour aux urnes huit ans après le printemps...

Présidentielle en Tunisie : retour aux urnes huit ans après le printemps arabe

349
0
Ph. RFI

Huit ans après le Printemps arabe et la chute de Zine el-Abidine Ben Ali, sept millions de Tunisiens étaient aux urnes le dimanche 15 septembre 2019, pour le premier tour de l’élection présidentielle. 26 candidats étaient en lice, même si deux d’entre eux ont jeté l’éponge deux jours avant la date de l’élection.

Après 11 jours de campagne, les bureaux de vote étaient ouverts de 8h à 18h, pour permettre aux Tunisiens de choisir celui qui présidera aux destinées de leur pays. Pour ce premier tour de cette présidentielle anticipée du fait du décès le 25 juillet 2019 de Béji Caïd Essebsi, le vote s’est déroulé dans le calme, selon plusieurs médias internationaux sur place en Tunisie.

Parmi les prétendants, il faut noter Nabil Karoui. Poursuivi pour blanchiment et derrière les barreaux depuis le 23 août 2019, il a sur son chemin, le premier candidat à une présidentielle du parti d’inspiration islamiste Ennahdha, Abdelfattah Mourou.

Le Premier ministre au bilan contesté, Youssef Chahed, et le président Mohamed Ennaceur, devenu chef d’Etat par intérim, sont également parmi les favoris.

Du reste, selon notre confrère L’Internaute, « Ce lundi 16 septembre, à la mi-journée, l’instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) a donné les résultats officiels après le comptage de 27 % des procès-verbaux. Les résultats partiels sont les suivants : Kaïs Saïd : 19% ; Nabil Karoui : 14,9% ; Abdelfattah Mourou : 13,1 % ; Abdelkrim Zbidi : 9,6% ; Youssef Chahed : 7,4% ; Safi Saïd: 6,6% ; Mohamed Lotfi Mraïhi : 6,5% ; Seifeddine Makhlouf : 5% ; Moncef Marzouki : 4,1 % ; Abir Moussi : 3,8% ».

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire