Accueil A la une Présidentielle et législatives au Burkina: « Il y a un problème au niveau...

Présidentielle et législatives au Burkina: « Il y a un problème au niveau de la cartographie électorale » (Zéphirin Diabré)

3250
0
Vote de Zéphirin Diabré dans le quartier Zogona à Ouagadougou (Ph. Burkina24)

Le leader de l’opposition burkinabè, Zéphirin Diabré, candidat de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), a affirmé ce dimanche 22 novembre, après avoir voté à l’école franco-arabe de Zogona à Ouagadougou, qu' »Il y a un problème au niveau de la cartographie électorale », toute chose qui pourrait encourager à « une fraude électorale ».

Le chef de file de l’opposition a accusé à nouveau, le pouvoir du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), de vouloir tricher pour s’adjuger le pouvoir et obtenir beaucoup de voix aux législatives.

« Les endroits où on doit voter ont été arrêtés. Le dialogue politique a décidé que seul le Conseil Constitutionnel peut décider dans le cas d’une force majeure, de là où on ne vote pas. Or depuis 48h, le ministre de la défense Chérif Sy, ses services avec la CENI sont en train de procéder à une modification des endroits où on doit voter », a dénoncé M. Diabré.

Pour le leader de l’opposition, « les cas sont légions à Gorom-Gorom et dans d’autres parties du pays ». « Je suis un homme de paix et un homme d’honneur mais il est clair que je ne suis pas un idiot du village, encore moins un dindon de la farce », a prévenu le candidat de l’UPC. « Si les résultats sont sincères, nous allons prendre acte et féliciter (notre adversaire) mais si c’est nous qui sommes gagnants, nous attendons que le MPP vienne nous féliciter », a-t-il poursuivi.

Le candidat à la présidentielle et à les législatives, a déclaré face à la presse, qu’on lui a « signalé » que dans certaines provinces du pays, « il n’y a pas encore de PV dans les bureaux de vote pour l’élection présidentielle ». Pour le candidat de l’UPC, « cela pose un problème et ces faits interpellent tous ».

Il a, pour finir, appelé les Burkinabè à se rendre le soir dans les bureaux de votes pour assister aux dépouillements pour éviter qu’on vole la victoire du peuple.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire