Accueil A la une Procès Sankara : le président de la Chambre de jugement met en...

Procès Sankara : le président de la Chambre de jugement met en garde ceux qui font de la rétention d’informations

Le président de la Chambre de jugement en charge du dossier de l’assassinat du président Thomas Sankara et douze de ses compagnons, a mis en garde, le mardi 30 novembre 2021, ceux qui passent à la barre et qui font de la rétention d’informations.

Dans la journée du lundi 29 novembre 2021, la Chambre de jugement du Tribunal militaire qui pensait avoir plus d’informations avec le ministre en charge de la Sécurité sous la Révolution, Ernest Nongma Ouédraogo, est restée sur sa soif car n’ayant pas tiré grand-chose avec celui-ci.

Le président de la Chambre qui en avait fait la remarque, s’est vu dans l’obligation de mettre en garde tous ceux qui viennent à la barre et font de la rétention d’informations, en vu d’attirer l’attention du témoin Mousbila Sankara qui lui aussi était dans la même lancée.

« La rétention d’informations, je n’en veux pas », a dit le juge Urbain Méda. Il a donc mis en garde les uns et les autres qui « se jouent aux connaisseurs » en accordant des interviews à la presse où disent beaucoup des choses, mais qui arrivent au procès et font de la rétention d’informations.

« Le dossier Thomas Sankara se juge ici et nulle part ailleurs », a dit le président de la Chambre qui n’exclut pas des poursuites contre ceux qui retiennent les informations.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire