Accueil Communiqué de presse Propos de Donald Trump à propos de l’Afrique: la réaction de la...

Propos de Donald Trump à propos de l’Afrique: la réaction de la CODER

(Photo d'archives)

Suite aux propos du président américain, Donald Trump, traitant les pays de départ de migrants de « pays de merde », la Coalition pour la Démocratie et la Réconciliation nationale (CODER) à travers ce écrit réagit.

Lors d’une rencontre avec des Sénateurs américains sur l’immigration tenue le jeudi 11 janvier 2018 dans l’enceinte de la Maison Blanche, le Président américain Donald Trump a qualifié Haïti, le Salvador et des pays africains de départ de migrants de « pays de merde ». Il a ajouté que son pays devrait plutôt accueillir des ressortissants de la Norvège dont il avait rencontré la Première ministre la veille.

Au regard du tollé provoqué par sa déclaration à caractère raciste, le Président américain s’est rétracté le vendredi en disant que le langage qu’il a utilisé lors de la réunion était certes dur mais n’était pas ce qu’on lui attribuait.

Les réactions ont été unanimes à travers le monde pour condamner vigoureusement ces déclarations du Président américain.

Ainsi, les 54 ambassadeurs du groupe africain à l’ONU ont, dans un communiqué datant du vendredi 12 janvier 2018, exigé des excuses et la rétraction au Président américain.

Pour la Secrétaire Générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) originaire de Haïti la Canadienne Michaëlle Jean, le fait que le premier représentant des Etats-Unis s’exprime en ces termes est indigne, troublant et offensant. Elle a invité le Président américain à se souvenir « … que son pays s’est construit par la sueur et le sang, la force aussi d’hommes et de femmes arrachés à l’Afrique, sans qui les Etats-Unis ne seraient pas ».

Le Gouvernement du Sénégal a convoqué jeudi 11 janvier l’Ambassadeur américain pour lui remettre un message de protestation en réaction auxdits propos injurieux.

Pour sa part, Cuba a, le Vendredi 12 janvier, condamné fermement les déclarations racistes, dénigrantes et grossières du Président américain Donald Trump, rappelant l’importance du rôle joué par les Africains et les Haïtiens dans l’histoire de Cuba et du continent américain.

La CODER qui, par principe, s’élève contre toute forme d’exclusion s’associe à ces nombreuses voix pour dénoncer et condamner les déclarations racistes du Président américain qui n’honorent pas les Etats-Unis.

Les propos insultants de Donald Trump devraient nous rappeler que les Etats-Unis doivent tout à l’Afrique, au reste du monde et à l’immigration. Depuis sa découverte à la fin du XVe siècle, les immigrés ont été les bâtisseurs des Etats-Unis, façonnant le pays pour en faire l’un des plus cosmopolites et des plus peuplés du monde. C’est l’action concertée de ce peuplement qui a fait des Etats-Unis la première puissance économique du monde.

Ensuite, les Etats-Unis constituent le pays qui a le plus bâti ses richesses sur l’esclavage des Noirs, essentiellement déportés du continent africains. Le Président américain devrait donc tirer des leçons d’humilité de cette dépendance de son pays du reste du monde pour respecter les autres peuples.

La CODER, réaffirmant son attachement d’une part à la Charte des Nations Unies du 26 juin 1945 fondée sur les principes de la dignité et de l’égalité de tous les humains et d’autre part à la Déclaration des Nations Unies sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale du 20 novembre 1963, invite le Président américain Donald Trump à comprendre l’interdépendance des peuples et des Nations pour le développement d’un monde plus fort et plus solidaire.

JUSTICE – RECONCILIATION – PAIX

Fait à Ouagadougou, le 13 janvier 2018

Le Président de la CODER

Amadou DABO

Laisser un commentaire