Accueil A la une Que veulent les Burkinabè pour 2022?

Que veulent les Burkinabè pour 2022?

Des Burkinabè ont exprimé leurs vœux de nouvel an, appelant à plus de paix et de sécurité pour le Burkina Faso éprouvé par la crise sécuritaire. Ils ont confié accueillir la nouvelle année avec beaucoup d’espoir pour le pays.

M Bakala: «Que la situation du pays s’améliore»

Les vœux que je formule pour la nouvelle année 2022 qui s’annonce, c’est de voir que la situation du pays s’améliore. Qu’il y ait moins de décès. On souhaite vraiment que cette situation se résorbe et que le pays retrouve la paix et la tranquillité.

Ali Sawadogo: «Plus jamais de deuil au Burkina»

L’année 2021 a été très dure pour nous, sur le plan sécuritaire, le commerce aussi. C’est dire que tout le monde en a souffert. Nous souhaitons que Dieu nous aide pour que l’année 2022 soit la meilleure année pour tous. Que l’Etat fournisse davantage d’efforts pour que nous n’entendions plus jamais de deuil au Burkina Faso. C’est ce que nous souhaitons pour cette nouvelle année.

Claudine Ouédraogo: «Que le tout puissant apaise le cœur des méchants»

L’année 2021 a été difficile pour nous et pour le Burkina en général. Nous avons été  beaucoup éprouvés et je souhaite pour cette nouvelle année la paix et la santé pour le pays. Beaucoup d’amour entre les Hommes, de considérations les uns envers les autres. Pour le nouvel an, je demande au tout puissant qu’il apaise le cœur des méchants et plus de sécurité pour le Burkina Faso.

Honoré Piouparé: «Plein succès à tous ces enfants qui se battent au quotidien»

Je souhaite pour cette nouvelle année la paix pour le Burkina Faso. Parce que sans paix, il n’y a pas de développement. Que 2022 nous apporte également beaucoup de santé avec moins de problèmes. Nous sommes à la retraite et on se bat pour s’occuper de nos petits. Je souhaite pleins succès à tous ces enfants qui se battent au quotidien.

Cédric Rouamba: «Que la nouvelle année fasse changer les choses»

Le pays est dur, il n’y a pas de boulot. Nous avons fait l’Université, mais depuis rien, pas de travail. Mon souhait est que la nouvelle année fasse changer les choses. Que le nouveau bébé 2022 vienne avec beaucoup de santé et plus de tranquillité pour le Burkina  Faso.

Mme Kaboré: «Plus de réussite pour nos enfants»

Nos enfants ont des diplômes, mais n’ont pas de travail, donc mon vœu le plus cher pour la nouvelle année est qu’il y ait plus de réussite pour nos enfants qui sont à la recherche d’emplois. Le pays traverse également une situation difficile, et je souhaite une année de paix, de sécurité et d’amour avec moins de problèmes. Que 2022 apporte beaucoup de joie dans les cœurs des Burkinabè et des citoyens du monde entier.

Patrice Sidwemba: «La paix, la prospérité, la santé pour les Burkinabè et le monde entier»

Nous souhaitons la paix, la prospérité, la santé. Que la sécurité revienne au Burkina Faso, c’est tout ce que je souhaite pour notre pays. Bonne année à tous les Burkinabè et au monde entier! Merci!!

Propos recueillis par Siaka CISSE (Stagiaire)

Laisser un commentaire