Accueil Economie Secteur bancaire: tout savoir avec «La Banque en Afrique, ce que vous...

Secteur bancaire: tout savoir avec «La Banque en Afrique, ce que vous n’apprenez pas à l’école»

Nabi Issa Coulibaly, auteur du livre - La banque en Afrique, ce que vous n'apprenez pas à l'école

Le cadre supérieur de banque, Nabi Issa Coulibaly, ex-directeur général de La Poste Burkina, à travers son ouvrage: «La Banque en Afrique, ce que vous n’apprenez pas à l’école», démystifie la banque et permet du coup un rapprochement des clients des institutions bancaires et établissements financiers. L’ouvrage veut contribuer à construire « un chemin éclairé » pour les clients, « une ressource pédagogique » pour les étudiants, « un guide » pour les agents de banque et « une source d’inspiration » pour les enseignants et toutes autres personnes, a indiqué l’auteur du livre, Nabi Issa Coulibaly.

C’est à la suite des faits qu’il a vécus et qui l’ont marqués au cours de sa carrière, que l’auteur a été motivé à écrire ce livre pour permettre aux clients et professionnels des banques de découvrir des secrets du secteur bancaire. Cet ouvrage, dont l’écriture a commencé en 2015, est donc un référentiel de retour de ses expériences personnelles et d’autres dirigeants d’institutions bancaires et financières africains. « La Banque en Afrique, ce que vous n’apprenez pas à l’école », s’inscrit dans une démarche pédagogique qui contribue à combler les écarts entre les attentes et l’expérience vécue par tous, a signifié le cadre de banque Nabi Issa Coulibaly qui a plus de 16 ans d’expérience professionnelle dans l’administration bancaire et postale.

Le parrain de l’ouvrage, Diakarya Ouattara, président de l’Association des professionnels des banques et des établissements financiers du Burkina (APBEF), a dit que la production de M. Coulibaly contribue à rapprocher les clients de la banque. Pour cela il a félicité et encouragé l’auteur du livre au nom de tous les professionnels de la banque et d’établissements financiers.

« Ce livre inspiré des faits africains vécus par des Africains, vient apporter des pierres à la construction de ce grand édifice du secteur bancaire », a ajouté M. Ouattara qui a relevé trois défis majeurs et interpellé les différents acteurs du secteur bancaire «à travailler à l’augmentation du taux de bancarisation ; à soutenir l’inclusion financière et à financer fortement l’économie pour parvenir véritablement à créer de la richesse et le développement inclusif » au Burkina Faso.

L’Afrique est le « deuxième marché bancaire mondial en termes de croissance, faisant de ce secteur un des plus dynamiques. Le secteur bancaire burkinabè est le troisième de l’Union. Au cours des cinq dernières années, l’activité bancaire nationale a progressé en moyenne de 10%, faisant du marché national la plus forte évolution de l’Union après celle de la Côte d’Ivoire », a confié Diakarya Ouattara.

Après avoir souligné que l’ouvrage est de qualité, le préfacier du livre, Gaspard Ouédraogo, a déclaré que « l’auteur a été rigoureux dans sa démarche ». « Avec cet ouvrage, les futurs banquiers ont tous les éléments aujourd’hui avec les exemples qui ont été cités en plus des descriptions qui ont été faites, d’être de futurs grands banquiers », a salué M. Ouédraogo, ancien directeur général de UBA Burkina. Nabi Issa Coulibaly livre à ses lecteurs dans cette production, « un témoignage qui fera date. L’analyse est fine, le style est limpide ».

Ce livre, « un tout en un dans un style clair et ouvert, s’adresse aux clients consommateurs des produits bancaires, particuliers et chefs d’entreprises, aux agents de banque et aux étudiants/nouveaux diplômés aspirant à une carrière bancaire », a affirmé le présentateur de l’ouvrage, Nabi Souleymane Ouédraogo dit ONS, notant que l’auteur prend soin de définir la banque et la typologie des banques, les divers métiers que recouvrent la banque et les établissements financiers.

L’ex-directeur général de La Poste Burkina s’est astreint à montrer le processus par lequel la banque utilise l’argent pour créer de l’argent au bénéfice des banquiers propriétaires. A propos des nombreux préjugés sur la banque et ses acteurs, des réponses idoines sont apportées dans l’impartialité. L’auteur insiste sur la relation banque-clients en offrant à ces derniers les outils d’obtention du pouvoir de négociation en leur faveur. Quant à la banque de demain, l’ouvrage illustre les grandes mutations qu’apportent la digitalisation, les produits dérivés et les nouvelles perspectives de consommation.

Cet ouvrage s’articule autour de cinq chapitres à savoir le banquier et la banque ; la tarification des produits ; la relation clientèle bancaire ; la banque de demain et insertion et réussite de carrière.

La Banque en Afrique, ce que vous n’apprenez pas à l’école est disponible dans toutes les grandes librairies du pays pour un coût unitaire de 10 000 FCFA.

Le livre sera disponible sur plus de 100 plateformes qui le commercialiseront dans le monde. Le livre de 200 pages est aussi disponible sur le blog www.notrefinance.com.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire