Accueil A la une Sénégal/Affaire de viol: Ousmane Sonko sort «d’un complot mal ficelé» (avocat)

Sénégal/Affaire de viol: Ousmane Sonko sort «d’un complot mal ficelé» (avocat)

0
L'opposant sénégalais, Ousmane Sonko au Palais de la justice de Dakar

Le principal opposant sénégalais, Ousmane Sonko a été auditionné, le jeudi 3 novembre 2022, par le doyen des juges d’instruction. Accusé de viols puis de menaces de mort par une employée d’un salon de massage, l’opposant sénégalais sort «d’un complot mal ficelé», selon l’un de ses avocats qui espère tout de même  un «non-lieu total par rapport à ces faits inexistants» dont son client serait victime.   

Le député-maire de la ville de Ziguinchor, Ousmane Sonko a été entendu, le jeudi 3 novembre 2022, par le juge en charge de l’affaire qui l’oppose à une femme d’un salon de massage, Adji Sarr. Elle l’accuse de viol puis de menaces de mort. Des faits qui remontent, selon cette dernière, au début février 2021.

«Il a répondu à toutes les questions qui lui ont été posées par le doyen des juges. Il a contesté les faits et il a démonté l’accusation. Il a fourni toutes les preuves de son innocence. (…) Ça s’est très bien passé. Nous escomptons un non-lieu total sur ces faits inexistants», a déclaré l’un des avocats de l’opposant sénégalais, Me Bamba Cissé.

En effet, l’audition a duré trois heures au Palais de Justice de Dakar et à la sortie, les avocats de l’homme politique se sont dit confiants.

«L’audition s’est très bien passée. Il (M. Sonko) a donné des éléments de preuves attestant (…) d’un complot mal ficelé», a renchéri l’un de ses avocats, Me Ciré Clédor Ly.

Par la suite, l’intéressé lui-même a affirmé sur son compte Twitter que son audition «s’est très bien déroulée».

Déjà, à la veille de son rendez-vous avec le doyen des juges d’instruction, Oumar Maham Diallo, l’opposant politique du président Macky Sall s’est montré serein face à une audition qu’il juge «banale» et a appelé ses partisans au calme.

«Je veux dire à tout le monde que j’irai répondre, le plus simplement du monde. J’irai répondre et je reviendrai tranquillement chez moi la nuit. Et c’est pourquoi je demande à tout le monde, solennellement, de rester tranquillement chez soi ou de vaquer tranquillement à ses occupations», avait lancé l’opposant maire de Ziguinchor et candidat déclaré à la présidentielle prévue en 2024.

En effet, convoqué, pour une première fois, pour «troubles à l’ordre public en mars 2021, M. Sonko avait été placé en garde à vue. Une arrestation judiciaire qui avait entraîné plusieurs jours de violences et fait au moins 14 victimes au Sénégal.

L’opposant sénégalais, Ousmane Sonko, sur la plainte de Adji Sarr, est sous contrôle judiciaire et cela depuis mars 2021. Les leaders de la coalition d’opposition Yewwi Askan Wi ont marqué leur solidarité au bourgmestre de Ziguinchor et ont, de nouveau, dénoncé un complot politique.

Par Lassané SAWADOGO (Stagiaire)