Accueil A la une Sénégal : grâce présidentielle pour l’opposant Khalifa Sall

Sénégal : grâce présidentielle pour l’opposant Khalifa Sall

179
0
Khalifa Sall libre mais sans doits politiques (DR)

Le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall a, selon un décret, gracié l’opposant Khalifa Sall, 63 ans, condamné cinq ans pour escroquerie sur les deniers publics.

L’opposant Khalifa Sall, ex-maire de Dakar, a recouvré sa liberté dans la soirée du dimanche 29 septembre 2019, après la remise totale de sa peine. Il a été jugé et condamné à cinq ans de prison  pour « faux en écriture et escroquerie portant sur les deniers publics ».

Emprisonné, en août 2018, à la prison de Rebeuss à Dakar, M. Sall, l’opposant, a quitté le centre de détention en voiture, où des centaines de ses partisans l’attendaient devant la geôle.

Selon ses accusateurs, le préjudice porte sur la gestion de la mairie de Dakar, qu’il a géré de 2009 à 2014.

La libération de cet opposant avait été réclamée par ses partisans il y a des mois de cela. Deux autres personnes (ses ex-collaborateurs) ont bénéficié elles aussi de la largesse du président Macky Sall qui les a grâciés.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire