Accueil Chez nos confrères Sénégal: Treize jeunes tués par des « éléments armés » en Casamance (source sécuritaire,...

Sénégal: Treize jeunes tués par des « éléments armés » en Casamance (source sécuritaire, AFP)

Le président sénégalais Macky Sall

Treize jeunes ont été tués ce samedi 6 janvier 2018 par des éléments armés en Casamance, une région du sud du Sénégal où sévit depuis 35 ans un conflit armé, a appris AFP de source sécuritaire.

« Des éléments armés ont attaqué des jeunes qui cherchaient du bois dans la forêt de Bayotte, dans les environs de la commune de Boutoupa. Treize ont été tués et deux ont pu s’échapper », a déclaré à l’AFP cette source à Ziguinchor, la capitale régionale de la Casamance, confirmant une information de l’Agence de presse sénégalaise (Agence Presse Sénégalaise, officielle).

« Ils auraient dépassé la zone tampon séparant les positions de l’armée sénégalaise de celles des combattants du MFDC (Mouvement des forces démocratiques de Casamance), la rébellion indépendantiste armée », indique l’APS, qui ne cite pas de sources.

Selon l’APS, neuf autres jeunes ont été « grièvement blessés lors de l’attaque, alors que la Casamance connaissait une accalmie depuis plusieurs années.

Les corps sans vie ont été transportés à la morgue de l’hôpital régional de Ziguinchor, où ont également été acheminés les blessés graves.

Cette attaque survient au lendemain de la libération de deux combattants du MFDC, libérés par l’armée à la suite d’une médiation lancée par la communauté de Sant’Egidio de Rome entre l’Etat du Sénégal et les combattants du MFDC.

Dans ses voeux de fin d’année dimanche, le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall avait lancé un appel aux rebelles de Casamance pour la poursuite des pourparlers en vue d’ »une paix définitive ».

La rébellion pour l’indépendance de la Casamance, qui dure depuis décembre 1982, a fait des milliers de victimes civiles et militaires, ravagé l’économie de la région et poussé de nombreux habitants à fuir.

Agence France Presse (AFP)

Laisser un commentaire