Accueil A la une Seydou Diakité: Faire briller le Burkina dans le monde

Seydou Diakité: Faire briller le Burkina dans le monde

Saïdou Diakité, 67 ans, marié, père de 3 enfants. Toujours actif, directeur général du groupe Bolloré, président et administrateur de plusieurs sociétés de la place et c’est à ce titre là qu’il siège au Conseil National du Patronat Burkinabè comme 1er vice président pour épauler le président Apollinaire Compaoré dans la conduite des activités du CNPB avec  une équipe de 35 personnes qui viennent de plusieurs horizons entrepreneuriaux  du Burkina Faso.

Le Consul Honoraire de Monaco au Burkina Faso Seydou DIAKITE a été nommé par ordonnance Souveraine de SAS le Prince Albert II de Monaco. Il a reçu son exéquatur en date du 16 juin 2005 du Président du Faso, Président du Conseil des Ministres.

Depuis lors, il n’a cessé d’œuvrer pour l’accroissement de l’influence et l’évolution de l’image de Monaco a l’intérieur comme à l’extérieur du pays.

C’est ainsi que la principauté de Monaco à travers son consul honoraire au Burkina, Seydou Diakité, a accordé une aide financière non remboursable le 17 novembre 2007 à Ouagadougou, à l’Association pour la promotion des activités de la jeune fille au Burkina Faso.

Consulat honoraire de la Principauté de Monaco au Burkina Faso est une représentation consulaire de l’Etat Monégasque en charge des   relations diplomatiques et consulaires auprès de l’Etat Burkinabé.

Il a pour rôle à travers un représentant national de la Direction de la Coopération Internationale, du suivi de l’exécution des projets de développement financés par la Principauté au Burkina Faso.

Récemment, à la tête d’une forte délégation des hommes d’affaires du Burkina, pour une audience avec le premier ministre, il confiait : « Nous parlons aujourd’hui d’une même voix, pour qu’il y ait une concertation autour des questions essentielles, de développement et d’approvisionnent de notre pays»,

Seydou Diakité, vice-président du Conseil national du patronat burkinabè, fin connaisseur de l’environnement économique burkinabé explique que sans le secteur privé, l’économie de notre pays va très mal. Il est donc normal et indispensable, a-t-il soutenu, qu’il y ait des concertations au plus haut niveau, pour pouvoir raccorder les violons.

Sous le leadership du Vice-président de la CNPB, Bolloré Transport & Logistics emploie aujourd’hui plus de 400 collaborateurs burkinabè et génère plus de 350 emplois indirects. 

L’entreprise développe des partenariats avec des établissements d’enseignement supérieur, à l’instar de l’Institut Africain de Management (IAM), l’Institut Burkinabé des Arts & Métiers (IBAM), le Centre de Promotion de l’Apprentissage des Métiers (CPAM), le Centre de Formation Professionnelle Emplois & Métiers (CFPEM). 

Bolloré Transport & Logistics Faso mène également des actions de solidarité au bénéfice des populations en partenariat avec des ONG, notamment l’aide à la scolarisation et à la réinsertion sociale des jeunes et la sensibilisation à la préservation de l’environnement.

Férule de sport, il a présidé la fédération burkinabé de football (FBF), Football (FBF), Seydou Diakité a été nommé dans la Commission des associations de la FIFA.

Cette commission tranche les différends qui peuvent survenir entre fédérations ou au sein des fédérations d’un pays. Elle propose des esquisses de solutions et la FIFA tranche en dernier ressort.

Grand supporter de l’association sportive Faso yennega, il est membre de l’instance dirigeante de ASFA-Yennega.

Laisser un commentaire