Accueil Monde Tchad : la junte met en place un Gouvernement de 40 ministres...

Tchad : la junte met en place un Gouvernement de 40 ministres et secrétaires d’Etat

La junte militaire au pouvoir, depuis la mort du Maréchal Idriss Déby Itno, dirigé par Mahamat Idriss Déby, a présenté, hier dimanche 2 mai 2021, à la télévision d’Etat, un Gouvernement de transition composé de 40 ministres et secrétaires d’Etat.

Ils sont au total 40 ministres et secrétaires d’Etat nommés par décret et invités à diriger ce nouveau Gouvernement de transition mis en place à la suite de celui dissout après la mort du Maréchal Déby.

La majorité des ministres qui figurent dans ce Gouvernement de transition sont la plupart des anciens ministres, sous le Gouvernement du Maréchal, reconduits dans des nouveaux postes ministériels. Par ailleurs, un nouveau ministère de la Réconciliation nationale a été créé et est confié à l’ancien chef rebelle muté en conseiller diplomatique à la présidence, en 2019, Acheick Ibn Oumar.

Le ministère de la Justice a été mis sous les commandes de l’Opposant historique de Feu Idriss Déby, Mahamat Ahmat Alhabo du Parti pour les libertés et le développement (PLD).

Le porte-parole de l’ancien Gouvernement, Chérif Mahamat Zene est nommé ministre des Affaires étrangères, poste qu’il a déjà occupé de 2018 à 2020.

En rappel, le 26 avril dernier, soit une semaine de cela, le fils héritier du Maréchal Déby, Mahamat Idriss Déby a nommé Albert Pahimi Padacké  au poste de Premier ministre de transition. Ce dernier avait promis « un Gouvernement de réconciliation nationale » et avait déjà entrepris des actions allant dans ce sens.

Le Conseil Militaire de la Transition (CMT) compte diriger le Tchad pendant 18 mois afin de préparer la voie à « des élections libres et démocratiques ».

Oumpounini MANDOBIGA (stagiaire)

Laisser un commentaire