Accueil A la une Tensions entre militaires et civils à Pô: des mesures prises contre les...

Tensions entre militaires et civils à Pô: des mesures prises contre les fautifs

Dans la nuit du 11 au 12 octobre 2021, des échauffourées entre des militaires et des populations à Pô dans le Centre-Sud du Burkina Faso ont occasionné des blessés civils. Selon un communiqué de la direction de la communication de l’armée, «une enquête a été diligentée pour identifier tous les militaires fautifs et des mesures disciplinaires sont prises à l’encontre de ceux formelle­ment identifiés conformément au règlement de discipline générale des Forces armées nationales».

Communiqué

Une altercation est intervenue entre un militaire de la garnison de Pô et un jeune de la ville le 10 octobre 2021. L’incident, qui était en voie de règlement pacifique, a malheureusement dégénéré, entrainant des échauffourées ayant occasionné des blessés civils et des dégâts matériels dans la nuit du 11 au 12 octobre 2021.

Face à cet incident inadmissible qui implique des militaires dans ce contexte où toutes les énergies entre populations et Armée nationale doivent être fé­dérées pour faire face à la question cruciale de la lutte contre le terrorisme, le Chef d’Etat-Major Général des Armées condamne fermement ces agisse­ments. Il informe que des mesures ont d’ores et déjà été prises, en collabo­ration avec les leaders locaux, pour apaiser les tensions.

De même, une enquête a été diligentée pour identifier tous les militaires fautifs et des mesures disciplinaires sont prises à l’encontre de ceux formelle­ment identifiés conformément au règlement de discipline générale des FAN.

Le CEMGA souhaite prompt rétablissement aux blessés et appelle les popu­lations en général, et celle de Pô en particulier, à demeurer aux côtés des FAN pour relever les défis sécuritaires auxquels fait face notre pays.

Laisser un commentaire