Accueil A la une Validation de la candidature de Zida: «Le Conseil constitutionnel a dit le...

Validation de la candidature de Zida: «Le Conseil constitutionnel a dit le droit» (Augustin Loada)

1084
0

Le président du Mouvement Patriotique pour le Salut (MPS), le professeur Augustin Loada, a déclaré à Wakat Séra que le « Conseil constitutionnel, a montré que le Burkina est un Etat de droit », en validant la candidature de leur candidat, l’ex-Premier ministre de la Transition, Yacouba Isaac Zida, à la surprise générale de bon nombre d’observateurs et analystes politiques.

« Des oiseaux de mauvais augures pronostiquant l’invalidation de la candidature (de Isaac Zida) évidemment prenaient leur rêve pour la réalité », a réagi M. Loada, pour qui, « le Conseil constitutionnel a montré que le Burkina est un Etat de droit ».

Selon le professeur de droit constitutionnel, l’instance suprême de juridiction juge les dossiers en fonction des pièces qui sont fournies. « Les pièces qui ont été fournies étaient authentiques, et donc il n’y avait aucune raison sur le plan juridique de ne pas valider la candidature de Yacouba Isaac Zida sauf si évidemment on veut faire de la politique politicienne comme ça se passe dans certains pays ».

« Bien qu’il ait eu une requête en invalidation qui a été déposée, le Conseil constitutionnel n’en a pas tenu compte puisque nous avons fourni les éléments d’informations qui montrent que notre candidat a été parfaitement admissible », a dit le président du MPS.

Sur les questions liées au retour de M. Zida qui vit en exil depuis début janvier 2016, Augustin Loada a rassuré que leur leader, accablé par des dossiers judiciaires, viendra au Burkina pour battre campagne comme les douze autres candidats. « Yacouba Isaac Zida sera là et vous serez informé en temps opportun. Ce qui est sûr il ne va pas rester au Canada pour battre campagne. Il le fera au Burkina Faso », a-t-il conclu.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire