Accueil A la une 15è conférence UPCI au Burkina: le pays des Hommes intègres « est bien...

15è conférence UPCI au Burkina: le pays des Hommes intègres « est bien fréquentable » (Bala Sakandé)

1093
0

Le président de l’Assemblée burkinabè, Alassane Bala Sakandé, qui s’est réjoui, ce lundi 27 janvier 2020, de la tenue de la 15ème session de la conférence de l’Union parlementaire des Etats-membres de l’organisation de la coopération islamique (UPCI) au Burkina Faso, pays permanemment éprouvé par des attaques terroristes, a soutenu que le pays des Hommes intègres « est bien fréquentable ».

La tenue de la 15ème session de conférence de l’UPCI dans la capitale burkinabè, montre que le pays des «Hommes intègres» est bien fréquentable et fera toujours face aux nombreux défis dont l’insécurité grandissante qui vivent le Burkina et ses voisins (Mali et Niger notamment). «Votre présence ici au Burkina Faso, au-delà de la motivation des travaux de notre organisation commune, nous réconforte d’autant plus qu’il circule aujourd’hui sur le Burkina Faso tant de clichés épouvantables», a déclaré le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé.

«Oui nous avons des problèmes d’insécurité, comme un peu partout d’ailleurs, oui nous avons des déplacements de populations, mais nous sommes toujours fréquentables et c’est ce que votre présence témoigne aujourd’hui», s’est réjoui M. Sakandé qui a précisé que cette rencontre entre le cadre de l’ouverture officielle de la 15ème conférence de l’UPCI, mercredi prochain à Ouagadougou.

Cette 43ème réunion du Comité exécutif de l’Union parlementaire des Etats membres de l’OCI vise à faire un bilan de la dernière conférence qui s’est tenue à Rabat du 11 au 14 mars 2019.

L’ordre du jour de cette réunion, a dit le patron de l’Assemblée burkinabè, «est structuré autour de l’élection des membres du bureau, du rapport du secrétaire général de l’UPCI, du suivi de la mise en œuvre des résolutions adoptées, de la mise à jour des projets d’ordre du jour de la huitième session des comités spécialisés permanents et de la mise à jour des projets d’ordre du jour des organes subsidiaires».

Elle permettra d’évaluer le secrétariat général qui est un organe permanent basé en Iran.

A noter que l’actuel secrétaire général de l’UPCI, créée il y a 20 ans, est le Sénégalais Mouhamed Khouraichi Niass.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire