Accueil Société 2e édition de «Nestlé needs youth»: des opportunités de formations aux jeunes

2e édition de «Nestlé needs youth»: des opportunités de formations aux jeunes

Une vue des étudiants présents à l'activité de NESTLE Burkina

NESTLE Burkina a tenu vendredi 27 août 2021 à Ouagadougou, la deuxième édition de l’initiative «Nestlé needs youth» qui a réuni environ 200 jeunes étudiants du Burkina Faso. Avec l’accompagnement de la Présidence du Faso, du ministère en charge de la Jeunesse et de l’Emploi ainsi que d’autres partenaires, le groupe NESTLE vise à aider les jeunes à développer leurs compétences et à engranger de l’expérience afin de trouver de l’emploi ou de créer leur propre entreprise.

La deuxième édition du programme «Nestlé needs youth» a regroupé ce vendredi 27 août 2021 dans la grande Salle de Canal Olympia à Ouaga 2000, plusieurs centaines de jeunes étudiants en quête de savoir et d’opportunités d’emploi.

A travers ce programme, la structure vise, selon son directeur général Beraud Xavier, à «promouvoir, renforcer et développer l’accès à l’emploi pour les jeunes». Concrètement, il s’agit d’un partage d’expériences, à travers une série d’activités, avec ces jeunes venus en grand nombre, pour les lancer dans leurs carrières professionnelles en leur donnant les aptitudes nécessaires pour y parvenir.

Le Conseiller spécial du président du Faso en charge de la jeunesse et de l’emploi, Bienvenue Kassoum Vénegda

Le directeur général de NESTLE Burkina, Beraud Xavier, a exprimé sa satisfaction de l’organisation de cette deuxième édition de «Nestlé needs Youth», et a remercié ses différents partenaires qui ont fait de cette journée une réalité. «Nous sommes très contents au nom du groupe NESTLE d’organiser ce jour la deuxième édition du programme «Nestlé needs Youth», c’est-à-dire Nestlé a besoin de la jeunesse, et notre groupe soutient la jeunesse au Burkina Faso. Nous sommes aussi très satisfaits d’être accompagnés par le conseiller spécial du président  du Faso et par le ministère en charge de la Jeunesse et de l’Emploi», a-t-il laissé entendre.

Pour le représentant du ministre en charge de la Jeunesse et de l’Emploi, Lassina Kaboré, l’initiative de NESTLE Burkina est à saluer car «aujourd’hui, avoir des entreprises privées qui travaillent à accroître l’employabilité des jeunes, c’est une initiative qu’il faut saluer et accompagner». Il a relevé que cette action vient en appui à d’autres initiatives déjà entreprises au niveau de leur département en charge de la Jeunesse en faveur de l’employabilité des jeunes au Burkina Faso.

Le représentant du ministre en charge de la Jeunesse et de l’Emploi, Lassina Kaboré

Le Conseiller spécial du président du Faso en charge de la jeunesse et de l’emploi, Bienvenue Kassoum Vénegda, a également salué les efforts de l’entreprise NESTLE et a fait savoir qu’il existe dans leur agenda, au niveau de la Présidence du Faso, une initiative qui vise à identifier les entreprises qui aident les jeunes dans leur insertion socio-professionnelle,  et à accompagner ces entreprises dans cette mission de responsabilité sociétale.

Des participants ont, eux aussi, exprimé leur ressenti à l’égard du programme «Nestlé needs Youth» et pour Arnaud Nabi Sidibé, étudiant en deuxième année électromécanique à l’Ecole supérieure des Techniques Avancées, l’objet de sa présence, c’est de connaître quelles sont les opportunités qui s’offriront ou s’ouvriront pour eux, la jeunesse et pouvoir également les saisir.

Le directeur général de NESTLE Burkina Beraud Xavier

Ousmane Ilboudo, étudiant en licence 3 en droit, a expliqué qu’en tant qu’étudiant et que l’Etat n’est plus en mesure de donner des postes à tout le monde, il faut courir vers le domaine de l’entrepreneuriat afin d’assurer son indépendance économique, et c’est ce qui l’a motivé à venir prendre part à cette activité. «C’est aussi dans le but d’augmenter mon employabilité et j’ose espérer qu’à la sortie de cette activité, je serai satisfait», a-t-il déclaré.

Sébatien Kinda, étudiant en Sciences Economiques et de Gestion à l’Université Thomas Sankara, lui, espère que les outils nécessaires seront mis à leur disposition pour embraser le domaine de l’entrepreneuriat en vue de se valoriser et réaliser leurs rêves.

A la fin de la journée, les participants seront soumis à un test qui permettra aux trois meilleurs étudiants de décrocher un stage au sein de NESTLE Burkina. Cette structure, à travers ce même programme «Nestlé needs youth», a déjà formé environ 600 jeunes étudiants issus des universités et autres grandes écoles de la ville de Ouagadougou.

Siaka CISSE (Stagiaire)

Laisser un commentaire