Accueil Economie Cité ONEA à Zagtouli: Abdoul services international fait zéro faute

Cité ONEA à Zagtouli: Abdoul services international fait zéro faute

Le PD-G de Abdoul Services (à gauche) remettant les clés au PCA de l'ONEA, sous le regard du directeur général de l'ONEA

La société de promotion immobilière Abdoul services international a livré les 101 logements restants de la cité des travailleurs de l’Office national de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA). La cérémonie officielle de remise des dernières clés aux bénéficiaires a eu lieu le 30 juillet 2020, sur le site à Zagtouli.

La Société immobilière Abdoul services international vient de franchir un palier, en faisant une démonstration de force de ses capacités de réalisation de ce qu’il sait faire le plus et mieux que tous les autres, c’est-à-dire construire des habitations de qualité. En effet, la meilleure entreprise immobilière de l’Afrique de l’ouest a réussi la prouesse de réaliser en l’espace d’un an plus de 500 logements au profit de plus du tiers des agents de l’Office national de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA).

Et le plus étonnant, c’est avec satisfaction que les agents ont reçu les clés de leurs logements. Mais c’est sans compter avec la soif de qualité de Abdoul Services international qui entend assurer le service après-vente pour deux ans, au cas où des imperfections se signaleraient : « Nous sommes prêts à répondre en cas d’imperfections », s’est voulu rassurant le premier responsable de la société, Abdoul Ouédraogo.

Une vue des autorités à la cérémonie

Ce qui a fait dire au directeur des Ressources humaines de l’ONEA, Urbain Sanou, qui a piloté le projet, que « nous sommes convaincus que c’est une bonne affaire ». Il précise que c’est après une sélection très « rigoureuse » que le choix s’est porté sur la société qu’ils ont trouvée la plus sérieuse et à même de relever le défi.

Le directeur général de l’ONEA, Frédéric François Kaboré en présence du secrétaire général de ministère de l’Eau, président du Conseil d’Administration de l’ONEA, Alassoun Sori, a reconnu que « ce jour est un moment fort », pour un projet dans les tuyaux depuis 2016. Aussi, il a confié que ces logements réalisés de main de maitre par Abdoul Services international entrent dans le cadre des 40 000 logements sociaux du gouvernement burkinabè.

L’une des villas de type F4 construite sur une parcelle de 300 m2

Le représentant des travailleurs tout en félicitant la société immobilière et a souhaité que l’électrification et la construction des voies d’accès à la cité soient une réalité au plus vite.

Il est également ressorti que Abdoul Services international n’en est pas à un essai. Elle a déjà réalisé des logements pour les travailleurs de la Société nationale burkinabè d’Electricité  (SONABEL), la Caisse nationale de Sécurité sociale (CNSS), la Centrale d’Achat de Médicaments essentiels génériques (CAMEG), le Laboratoire national du Bâtiment et des Travaux publics (LNBTP) et du ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat. Et à en croire le P-DG, Abdoul Ouédraogo, des pourparlers sont en cours avec d’autres sociétés.

Par Boureima DEMBELE

ENCADRE

Quelques chiffres du projet cité ONEA

-624 souscripteurs dont 425 pour les logements et 199 pour les parcelles nues.

 -425 logements réalisés pour les travailleurs de l’ONEA sur six sites dont 02 logements à Bassem-Yam, 50 à Bobo 2010, 18 à Saaba 2, 01 à Silmiougou, 04 à Zagtouli 1 et 350 logements à. Zagtouli 2.

 – Différents standing : des villas de type F2, F3 social, F3 semi fini, F3 tout fini, F4 d’un coût variant entre 7 500 000 F CFA à 24 000 000 de F CFA

Laisser un commentaire