Accueil A la une Covid-19 : des vaccins bientôt testés au Burkina

Covid-19 : des vaccins bientôt testés au Burkina

Le ministre en charge de la Communication, Ousséni Tamboura (milieu) a présidé la cérémonie

Le Burkina Faso est l’un des cinq pays africains qui ont été retenus pour conduire des essais cliniques sur l’efficacité des vaccins contre la Covid-19. Un projet est déjà en étude afin de renforcer les capacités infrastructurelles, techniques et celles des ressources humaines du Burkina Faso pour d’éventuels essais cliniques en phase 3 de candidats vaccins contre la Covid-19. Il s’agit du projet PATH-Covid-19 qui sera mis en œuvre par l’Unité de recherche clinique de Nanoro (IRSS-URCN) en collaboration avec le Centre MURAZ à Bobo-Dioulasso et l’hôpital du district de Bogodogo à Ouagadougou.

Le Burkina se prépare à effectuer d’éventuels essais cliniques de vaccins contre la Covid-19. A cet effet, une rencontre d’information et de formation de journalistes sur les questions relatives aux essais vaccinaux sur la Covid-19 s’est tenue ce lundi 10 mai 2021 à Ouagadougou. Au cours de cette rencontre, il est ressorti que deux sites d’essais cliniques sont prévus pour tester des vaccins contre la Covid-19 en phase 3. Les deux sites concernés sont le Centre MURAZ à Bobo-Dioulasso et l’hôpital du district de Bogodogo à Ouagadougou.

« Comme vous le savez, nous sommes spécialisés dans les essais cliniques et jusqu’à présent, nous avons surtout travaillé sur le paludisme, mais une structure d’essai clinique doit être capable de faire des essais sur les autres pathologies et c’est en cela qu’on essaie actuellement d’adapter notre infrastructure et nos équipements pour être prêts à faire face dans les semaines à venir à d’éventuels essais cliniques dans le domaine de la Covid-19 », a expliqué Pr Halidou Tinto pendant la rencontre avec les journalistes.

Le projet PATH-Covid-19 qui est destiné à renforcer les capacités infrastructurelles, techniques et celles des ressources humaines du Burkina pour tester les éventuels essais cliniques de candidats vaccins, est prévu pour être mis en œuvre sur la période avril-juillet 2021.

La mise sur pied des infrastructures pour accueillir les essais cliniques sur les vaccins s’élève  à 400 000 dollars US, soit plus de 216 millions de F CFA. « Nous ne sommes pas encore au stade de tester un vaccin, mais il s’agit de mettre en place une structure habilitée à tester un vaccin. Les vaccins contre le paludisme et les vaccins contre la Covid-19, c’est complètement différent. Donc les infrastructures dont nous disposons pour les vaccins contre le paludisme ne sont pas adaptées pour les vaccins contre la Covid-19 et là il s’agit pour nous d’adapter nos infrastructures pour pouvoir tester ces vaccins », a justifié Pr Tinto.

Le ministre en charge de la Communication, Ousséni Tamboura, qui a présidé la cérémonie d’ouverture de la formation a salué l’initiative et a rassuré de son soutien au projet PATH-COVID-19.

Siaka CISSE (stagiaire)

Laisser un commentaire