Accueil Société Burkina: 98 élèves sous-officiers prêts à renforcer les rangs de l’armée

Burkina: 98 élèves sous-officiers prêts à renforcer les rangs de l’armée

Le chef d'état-major général des armées et les 98 élèves sous-officiers

Quatre-vingt-dix-huit élèves sous-officiers burkinabè en fin de formation à l’Ecole nationale des sous-officiers d’active (ENSOA), à Ouagadougou ont effectué mercredi 19 juillet leur sortie, après deux ans d’apprentissage pour renforcer les rangs de l’armée, en présence du chef d’état-major général des armées Oumarou Sadou.

le colonel-major Léon Traoré, chef d’état-major de l’armée de terre burkinabè

Ils sont au total « 79 élèves sous-officiers d’active dont quatre femmes et 19 élèves sous-officiers spécialisés parmi lesquels un personnel féminin » qui ont bénéficié « d’un programme de formation multidisciplinaire intégrant une gamme complète de savoirs, savoir-faire et de savoir-être qui les rend aujourd’hui aptes à remplir avec compétence, rigueur et professionnalisme, les fonctions dévolues au jeunes sergents au sein des FAN (Forces Armées nationales) », a affirmé le colonel-major Léon Traoré, chef d’état-major de l’armée de terre.

le chef de bataillon Mahamadi Bonkoungou, commandant de l’ENSOA

Durant deux ans, les stagiaires sous-officiers d’active de la 8e promotion et sous-officiers spécialisés de la 4e promotion, ont reçu « une formation au comportement militaire, à la mission opérationnelle, administrative et technique, physique et sportive », a indiqué le chef de bataillon Mahamadi Bonkoungou, commandant de l’ENSOA. Ils ont également bénéficié des stages « d’instruction sur le tir au combat, de secourisme, d’instruction sur les armes collectives, en informatique et d’immersion en corps de troupe », a-t-il poursuivi.

« Soyez toujours fiers, en quête permanente de savoirs, refusez la médiocrité et cultivez l’excellence partout où vous serez comme l’indique la devise de votre école « s’élever par le savoir et l’excellence pour servir » », a conseillé le colonel major Traoré qui a invité les différents chefs militaires de la chaîne de commandement « à employer judicieusement », ces sous-officiers.

Port de galons des élèves sous-officiers sortants de l’ENSOA

Quant au major de la promotion baptisée « Loyauté », le sergent David Zongobié, « la 8e promotion des élèves sous-officiers d’active et la 4e promotion des élèves sous-officiers spécialisés « promettent de faire de la discipline (leur) ligne de conduite et de défendre les intérêts du pays quelles que soient les pressions et les circonstances ».

Créée en 2005 par décret présidentiel, l’ENSOA compte ouvrir, l’année prochaine, ses portes à des élèves d’autres pays comme la Côte d’Ivoire, le Bénin, la Centrafrique et le Tchad.

Daouda ZONGO

Laisser un commentaire