Accueil Culture Burkina/Culture: le Brésil restitue 50 photographies

Burkina/Culture: le Brésil restitue 50 photographies

Le musée national du Burkina Faso a accueilli cinquante oeuvres photographiques de la Fondation Pierre Verges

Une cérémonie de remise officielle de 50 œuvres photographiques a été effectuée, le mercredi 8 juin 2022, à Ouagadougou entre le Brésil et le Burkina Faso à travers la Fondation Pierre Verger. Datant de février 1936, ces objets photographiques restitués en présence du ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Valérie Kaboré, sont originaires des régions des Hauts-Bassins, de la Boucle du Mouhoun et du Nord.       

La Fondation du franco-brésilien Pierre Verger a procédé, à travers une cérémonie officielle, à une remise de 50 photographies à la Nation burkinabè. Cette restitution a eu lieu au musée national où 15 d’entre elles ont été présentées au public.

«Le Brésil et le Burkina Faso ont un passé commun. Cette remise de photographies marque le début d’une coopération de long terme pour que nous puissions savoir davantage d’où nous venons», a introduit la représentante diplomatique brésilienne au Burkina Faso, Ellen Barros.

Ces œuvres, a témoigné l’ambassadrice, «sont d’une valeur historique et culturelle inestimable» et que, gardées depuis 1936, elles ont été récupérées après des travaux de restauration.

«Je salue l’engagement de la Fondation Pierre Verger qui a décidé, avec l’appui de l’ambassade du Brésil, de rétrocéder au peuple burkinabè, des photographies réalisées en février 1936 », a loué la ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Valérie Kaboré.

Selon elle, «s’il est évident que la culture est un levier de développement et un tremplin pour la cohésion sociale, il est indéniable que les musées restent les lieux par excellence de sauvegarde et de diffusion de notre patrimoine». D’où l’organisation de cet évènement au musée national, s’est-elle justifiée non sans inviter les Burkinabè à fréquenter le conservatoire national.

Né en 1902, l’anthropologue-photographe franco-brésilien, Pierre Verger a visité, dans les années 1930, plusieurs pays d’Asie, d’Amérique et d’Afrique dont la Haute-Volta (actuel Burkina Faso). Au pays des Hommes intègres, les œuvres photographiques de M. Verger immortalisant des endroits et des personnes ont été prises dans les régions des Hauts-Bassins, de la Boucle du Mouhoun et du Nord notamment. Il est mort en 1996.

«En créant la fondation en 1988 qui porte son nom, le franco-brésilien a voulu rapprocher le continent noir du Brésil afin de favoriser les échanges culturels, scientifiques, religieux et historiques», a indiqué le représentant de la Fondation, Alex Baradel lors de la cérémonie officielle de remise des clichés.

Outre les 50 photos remises, une promesse d’un stock de 300 autres a été faite par la Fondation Pierre Verges au ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme du Burkina Faso.

Par Lassané SAWADOGO (Stagiaire)

Laisser un commentaire