Accueil Economie Burkina: des acteurs économiques disent « non aux fonds communs »

Burkina: des acteurs économiques disent « non aux fonds communs »

La Coalition des acteurs économiques pour un commerce équitable s'insurge contre les fonds communs

La Coalition nationale des acteurs économiques pour un commerce équitable face à la presse ce 9 avril à Ouagadougou est entrée en lutte pour la suppression du Fond commun dont sont bénéficiaires des agents de la Fonction publique burkinabè. «Si d’ici fin mai 2018, ce fond n’est pas supprimé», ils menacent de prendre des mesures pour contraindre le gouvernement à le faire.

La Coalition nationale des acteurs économiques pour un commerce équitable demande «la suppression pure et simple et maintenant des fonds communs, la mise au même niveau salarial des différentes catégories de la Fonction publique». Et si cela n’est pas fait, menace-t-elle, « d’ici fin mai, nous allons bouder tous les services du ministère de l’Economie et ses démembrements ».

Aussi, ces acteurs économiques se réservent le droit « d’appeler le monde des affaires au refus de payer nos taxes»., a déclaré le porte-parole de la Coalition, Hamado Kanazoé.

Le président de la structure regroupant 22 associations du monde économique, Rasmané Kologo, a fait savoir que le message est adressé au président du Faso, au Premier ministre, aux membres du gouvernement, à leurs membres et à l’opinion nationale.

Aussi, il affirme que la coalition dont il a la direction ne comprend pas l’existence des 55 milliards du MINEFID et de 20 autres fonds communs, alors que le « pays agonise ».

Par Boureima DEMBELE

Laisser un commentaire