Accueil A la une Burkina/Inondations: les directives du ministre Clément Sawadogo

Burkina/Inondations: les directives du ministre Clément Sawadogo

inondations à Gorom-Gorom (DR)

Le ministre burkinabè de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Clément Sawadogo, dans une circulaire donne des directives afin que des mesures soient prises pour parer ou réduire les effets des inondations.

«Au regard de la saison pluvieuse qui s’installe et de la vulnérabilité de nos populations face aux risques d’inondations qui en découlent, j’ai l’honneur de vous inviter, par la présente, à prendre des mesures fortes en vue d’y parer ou d’en réduire les effets», écrit le ministre Sawadogo.

Selon le ministre, parmi les mesures de prévention ou d’anticipation qui pourraient empêcher la survenue des inondations ou à atténuer leurs effets, il y a «le curage des caniveaux et autres voies d’eau, l’interdiction d’occuper les zones inondables, le déguerpissement des populations installées dans les zones inondables, l’installation des personnes déplacées dans des zones non inondables et l’interdiction des activités pouvant entraver le bon écoulement des eaux pluviales».

«Au titre des mesures de prévision, il s’agira particulièrement du suivi des informations météo et des seuils d’alerte des inondations, de la mise en état de pré-alerte des plans ORSEC régionaux, provinciaux et communaux, de l’inventaire des moyens humains et matériels des différentes localités, de l’identification préalable des lieux pour le regroupement des potentiels sinistrés, du pré-positionnement des moyens d’intervention et de la diffusion régulière des messages de sensibilisation sur la conduite à tenir en cas d’inondation», lit-on dans le circulaire du ministre en charge de l’Administration territoriale.

Les mesures d’intervention en cas d’inondation sont, notamment le déclenchement des plans ORSEC, la coordination des opérations de secours, la mobilisation des moyens locaux et la gestion post-crise. Pour M. Sawadogo, il appartient aux autorités régionales et locales de mettre en œuvre ces dispositifs lorsqu’elle surviendra.

Pour faire face aux intempéries pluviales, il les a invitées à mettre l’accent sur «la protection particulière en amont et en aval des personnes vulnérables telles que les enfants, les femmes et les personnes âgées, la sensibilisation des populations sur les précautions à observer face aux risques liés à la foudre et aux vents violents».

«En tout état de cause, les services techniques de mon département (notamment la protection civile) et ceux des autres ministères concernés par la gestion des catastrophes se tiennent à votre disposition pour vous accompagner dans la mise en œuvre des mesures à prendre en vue d’une gestion efficiente de la présente saison des pluies», conclut-il dans la circulaire.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire