Accueil A la une Burkina: la communauté musulmane remplace son représentant à la CENI

Burkina: la communauté musulmane remplace son représentant à la CENI

Le président de la CENI, Newton Ahmed Barry (à gauche), lors de la rencontre

Dans une note rendue publique, la Fédération des Associations islamiques du Burkina (FAIB) informe qu’elle procède au remplacement de son représentant au sein de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Elle justifie sa décision, dans la note, par son « souci impérieux de préserver la paix sociale ». Ainsi, Newton Ahmed Barry, président sortant de la CENI est remplacé par Adama Kafando.

Une crise autour du renouvellement des instances de la CENI a valu un deuxième report des élections, après celui du lundi 12 juillet 2021. Ces reports font suite aux sorties médiatiques de l’opposition qui récuse l’un des représentants de la société civile, notamment de la chefferie traditionnelle. Il s’agit du Sao Naaba que le Chef de file de l’opposition (CFOP) considère comme un militant du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), car ayant «battu campagne» pour cette formation politique pour les élections présidentielle et législatives de 2020.

L’élection des membres du bureau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a été fixée au lundi 19 juillet.

La CENI est un organe qui est composé de 15 membres dont cinq représentants de chaque composante, la société civile, de la majorité présidentielle et de l’opposition.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire