Accueil A la une Burkina: la Douane saisit diverses marchandises de près de 100 millions FCFA

Burkina: la Douane saisit diverses marchandises de près de 100 millions FCFA

Du matériels de contrebande dont des motos saisis (Ph. DGD)

Des Brigades mobiles de la Douane, des régions du Centre-sud et de l’Ouest, ont saisi entre le 30 et 31 mars derniers, diverses marchandises évaluées à près de 100 millions de francs CFA, selon une note du service de Communication de l’Institution ce mardi 6 avril 2021.

Dans sa mission de lutte contre la fraude et le trafic de stupéfiants, les unités des Douanes des régions du Centre-Sud et de l’Ouest se sont une fois de plus signalées. La Brigade Mobile des Douanes de Manga, dans la région du Centre-Sud, a mené avec efficacité une opération de lutte contre l’introduction de diverses marchandises par contrebande sur le territoire burkinabè.

Des cartons de cigarettes saisis (Ph. DGD)

En effet, le mercredi 31 mars 2021, aux environs de 23H, le Chef de Brigade, l’Inspecteur Central des Douanes, Lucien Naré, et son équipe a pu, au cours d’un service de campagne, stopper une colonne de contrebandiers lourdement chargés de diverses marchandises à destination de la ville de Ouagadougou. L’embuscade tendue en pleine nuit et en pleine brousse, a permis à l’équipe de saisir, non sans difficultés, des motos et leurs chargements.

La saisie se décompose de:

– Neuf motos hommes de marque APSONIC d’une valeur de quatre millions cinq cent mille (4.500.000) francs CFA ;

– 42 cartons contenant chacun 50 cartouches de cigarettes marques « BON & TIME » d’une valeur de 5.670.000 francs CFA ;

-196 unités de pneus pour vélo d’une valeur de 490.000 francs CFA ;

– 78 colis de matières explosives dont des cordeaux détonateurs, de la dynamite, des têtes explosives d’un poids de 750 kilogrammes et d’une valeur de 8.600.000 francs CFA ;

– 187 colis de produits pharmaceutiques de contrefaçon en comprimés et solutions injectables (Penifort injectable, Diclofénac, Venegra, Colditabt, 3 days hip hip, Réserpine, Vitamine C effervescent, CAC 1000, Paracétamol, …) d’un poids de 2018 kilogrammes et d’une Valeur estimée à 6.815.000 francs CFA.

En somme, « la valeur des marchandises saisies au cours de cette opération est estimée à 26 075 000 francs CFA », précise le texte des Services de Communication et des Relations publiques de la direction générale des Douanes (SCRP-DGD) qui relève que « grâce à un renfort d’agents des Douanes venus de la Brigade Mobile et surtout d’agents de police venus soutenir leurs frères d’armes sur les lieux de l’opération, la résistance des fraudeurs a pu être contenue et les marchandises ont pu être sécurisées et acheminées à la Brigade ».

Une vue du matériels saisis par la Douane (Ph. DGD)

Aussi, dans la région des Douanes de l’Ouest, la Brigade Mobile des Douanes de Bobo-Dioulasso, sous la direction de l’Inspecteur principal des Douanes, Téghawendé Macaire Yaméogo, a, au cours de la nuit du mardi 30 au mercredi 31 mars 2021, opéré une saisie d’une moto homme et six vélos lourdement chargés de 14 colis de cannabis d’un poids total de 665 kilogrammes ; soit une saisie d’une valeur estimée à « 67 090 000 francs CFA ».

Le directeur général des Douanes, Elie Kalkoumdo, félicite la directrice régionale des Douanes du Centre-Sud, l’Inspectrice divisionnaire des Douanes, Pulchérie Dommèkilè Dabiré/Somda et le directeur régional des Douanes de l’Ouest, l’Inspecteur divisionnaire des Douanes, Nab Alexis Dabiré, pour ces « résultats fort appréciables, fruits de leurs leaderships et de l’engagement des agents des offices ci-dessus cités dans la lutte contre la fraude et le trafic des stupéfiants », indique la publication.

Par ailleurs, le DG des Douanes « salue l’esprit de collaboration entre forces paramilitaires dans la Région du Centre-Sud et encourage toutes les forces de défense et de sécurité à travailler en tandem pour le succès des missions à elles confiées ».

Enfin, il a invité la population à accompagner les agents des Douanes dans cette lutte et à dénoncer tout cas de fraude ou de trafic illicite auprès des services des Douanes les plus proches.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire