Accueil A la une Burkina: l’axe Kaya-Dori coupé par des terroristes qui ont dynamité un pont

Burkina: l’axe Kaya-Dori coupé par des terroristes qui ont dynamité un pont

Une image amateur du pont sauté sur l'axe Kaya-Dori

L’axe Kaya-Dori, reliant les régions du Centre-Nord et du Sahel du Burkina Faso, est coupé ce jeudi 30 juin 2022 après que des terroristes ont dynamité un pont, selon des sources locales.

Des hommes armés ont détruit dans la nuit du 29 au 30 juin 2022, le pont de Naré situé entre Pissila et Tougouri sur l’axe Kaya-Dori, une localité située à 300 kilomètres au Nord de Ouagadougou.

Cette situation fait que la ville de Kaya où est concentrée le maximum des déplacés internes fuyant les attaques terroristes, est coupée de Dori, le chef-lieu de la région du Sahel, isolé de la capitale burkinabè parce que cette voie est le circuit principal.

Dans ce contexte tendu à cause des incursions des groupes armés, nos sources disent déjà constater un embouteillage alors que ces dernières semaines, les civiles sont prises pour cibles par les assaillants.

D’autres informations parvenues à Wakat Séra signalent qu’à l’Ouest du pays, des hommes armés tentent également de couper l’axe Bobo-Dioulasso, Satiri, Bondoukuy et Dédougou. Les groupes armés seraient aussi à pied d’œuvre pour couper la ville de Houndé de la capitale Ouagadougou en procédant par des attaques ou la pose des mines artisanales sur la Route nationale n°1 (RN 1), très fréquentée.

Dans la nuit du 29 au 30 juin, cette fois-ci dans les Hauts-Bassins toujours à l’Ouest du Burkina, dans la localité de N’Dorola, les groupes armés ont attaqué la brigade de la Gendarmerie mais aucune information ni un bilan officiel n’est pour le moment disponible, a-t-on appris.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire