Accueil Politique Burkina: le CDP à la recherche « d’une direction solide et consensuelle...

Burkina: le CDP à la recherche « d’une direction solide et consensuelle »

570
0
SHARE

Le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) a annoncé ce lundi 12 mars 2018 à Ouagadougou, la tenue de son septième congrès qui est prévu du 5 au 6 mai prochain, à l’issue duquel il se dotera « d’une direction solide et consensuelle », selon le président du comité national d’organisation Blaise Sawadogo.

Les membres de ce comité devant organiser le congrès ont été installés ce lundi dans la soirée. Il compte d’une soixantaine de membres. Le député Blaise Sawadogo est secondé par l’ex-Premier ministre burkinabè Luc Adolphe Tiao.

« Nous voulons faire un congrès à la dimension du CDP », a confié le député Sawadogo pour qui, à l’issue de cette rencontre des 5 et 6 mai, le parti devrait se doter d’un nouveau bureau exécutif. Avec les élections à venir « il faut une nouvelle direction plus conquérante, solide, cohérente et consensuelle pour pouvoir relever le défi », selon le premier responsable du comité d’organisation du septième congrès.

Pour le président du comité national d’organisation, sa structure est « inclusive et ouverte » car toutes les couches sont représentées.

Le président du parti Eddie Comboigo a exhorté les membres du comité à travailler pour que « le congrès soit un succès ».

Le comité d’organisation devrait se penser sur le choix du thème du congrès qui sera une occasion pour faire le bilan de la vie du parti, a indiqué Blaise Sawadogo.

Le parti de l’ex-président Blaise Compaoré, après l’insurrection des 30 et 31 octobre 2014, a tenu son sixième congrès en mai 2015. C’est ce congrès qui a porté à la tête du CDP, l’expert-comptable Eddie Comboigo, qui n’a pas pu se présenter aux élections de novembre 2015 à cause d’une loi qui excluait des membres de l’ex-formation politique au pouvoir.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire