Accueil Brèves Burkina: Le général Isaac Zida « voulait qu’on élimine Salif Diallo », selon un...

Burkina: Le général Isaac Zida « voulait qu’on élimine Salif Diallo », selon un accusé

1788
2
Yacouba Isaac Zida, Premier ministre sous la Transition (photo d'archives)

Le général Yacouba Isaac Zida, ex-Premier ministre burkinabè « voulait qu’on élimine Salifou Diallo », actuel président de l’Assemblée nationale du Burkina, a affirmé mardi 10 janvier 2017 le caporal Madi Ouédraogo, un des accusés dans le dossier de l’attaque de la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA), lors de son interrogatoire devant le tribunal militaire.

Selon le caporal Ouédraogo, le général Zida l’a appelé en « juin 2015 », et une quinzaine d’autres personnes pour leur confier une mission qui consistait à « éliminer le général Gilbert Diendiéré, Djibrill Bassolé et Salifou Diallo« .

Pour cette mission, il leur avait promis « 60 millions et une villa à chacun« , a-t-il confié, affirmant qu’ils ont « décliné » l’offre.

« J’ai dit, mon colonel (Zida) ça c’est une mission militaire et en 15 minutes nous on le fait. 60 millions et une villa. C’est bien, mais nous on devient quoi?« , a narré le caporal Madi Ouédraogo qui affirme avoir rendu compte à leur supérieur qui leur a demandé de « surveiller ceux qui les contactent pour cette mission pour voir« .

« Des gens ont contourné pour aller prendre le marché« , selon le caporal Ouédraogo.

Il soutient qu’ils « les ont surveillés et ils les ont pris en flagrant délit à 500 mètres de chez Salif Diallo. Ils voulaient bombarder« .

Le caporal Madi Ouédraogo qui a rejeté les faits  d' »association de malfaiteurs et de complicité de détention illégale d’armes » qui lui sont reprochés, déclare qu’il s’agit d’un « complot » pour le noyer parce qu’il a « refusé de faire la mission » du général Zida.

Le soldat Ouédraogo dit avoir perdu 4 bœufs, deux réfrigérateurs, 5 béliers du Niger et une moto neuve.  Il confirme que la réunion avait pour objet les matériels perdus mais le soldat Ido Claude, Dieudonné Ouédraogo, Rachidien Ouédraogo et Alexandre Yougbaré sont venus le voir et lui ont demandé de lire un papier où on parlait de la libération du général Diendiéré, à la réunion.

« Ils m’ont dit que Zida a dit qu’il veut faire une révolution et va faire un coup d’Etat pour semer le trouble  le jour de l’investiture de Roch Kaboré et qu’ils sont des infiltrés« , a-t-il poursuivi.

Le caporal Madi Ouédraogo a soutenu qu’ils lui ont dit « de lire le papier pour voir la réaction des gens » mais que après lecture tous ceux qui étaient à la réunion n’étaient pas d’accord et sont partis.

 

Mohamed ZOUNGRANA

2 Commentaires

Laisser un commentaire