Accueil Politique Burkina: le parti MJPP/Saha présente ses candidats pour les législatives

Burkina: le parti MJPP/Saha présente ses candidats pour les législatives

Le Mouvement des Jeunes Patriotes pour le Progrès (MJPP/Saha), a tenu ce jeudi 10 septembre 2020, à Ouagadougou, son congrès ordinaire, pour présenter ses candidats retenus pour les élections législatives du 22 novembre prochain.

Le MJPP/Saha a organisé une rencontre de ses militants à son siège à Boulmiougou, un quartier populaire situé à l’Ouest de la capitale burkinabè, pour présenter ses candidats qui iront à la conquête des sièges de députés, dans près de deux mois.

Le président du MJPP/Saha, Oumarou Tiendrébéogo, a affirmé que son parti opte d’abord pour le Kadiogo et la liste nationale. « Nous savons qu’on a besoin de neuf députés dans le Kadiogo plus neuf suppléants. Donc nous sommes prêts à ce niveau. Tous les dossiers sont déjà préparés et on a 16 députés (têtes listes) et 16 suppléants », a signifié M. Tiendrébéogo qui s’est dit « confiant et très satisfait de la mobilisation, vu l’engouement ».

A la question de savoir s’il ne craint pas les grands partis qui auraient déjà balisé le terrain politique pour les législatives à venir, Oumarou Tiendrébéogo a insisté en affirmant qu’ils sont « confiants qu’au soir du 22 novembre, (ils) auront des députés à l’Assemblée nationale ». « Nous disons à nos militants d’être sereins car tant que porteront les aspirations des populations, nous serons portés par elles », a-t-il poursuivi.

Le candidat tête de liste de MJPP-Saha, Amza Kiendrébéogo

Le candidat tête de liste du parti MJPP/Saha pour le compte de la province du Kadiogo, Amza Kiendrébéogo, ex-deuxième adjoint au maire de l’arrondissement n°8 de Ouagadougou, démissionnaire du Nouveau Temps pour le Démocratie (NTD), a indiqué que « le challenge » de son parti est énorme vu qu’il a été créé le 25 février 2020 en pleine période coronavirus qui sévit dans le monde. « Nous n’avons pas pu l’implanter à l’échelle communale dans le pays comme on le souhaitait », a regretté M. Kiendrébéogo tout en se disant « très confiant » pour les scrutins à venir.

Pour le moment le MJPP/Saha ne présente pas un candidat à la présidentielle du 22 novembre 2020. Mais le parti compte soutenir le président du Faso, Roch Kaboré, un « homme de rassemblement ».

Les responsables de ce parti, estiment, à propos des reproches que font certains Burkinabè sur la « gestion chaotique » de Roch Marc Christian Kaboré, que le président du Faso « tenu ces cinq ans, la barque du Burkina à bon port malgré les adversités » auxquelles le pays a fait face.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire