Accueil A la une Burkina: le point sur la situation du cas suspect du Coronavirus

Burkina: le point sur la situation du cas suspect du Coronavirus

Le ministère burkinabè de la Santé, à travers le présent compte rendu de la réunion du Comité sectoriel santé de gestion de l’alerte de cas suspect de 2019-nCoV chez un expatrié chinois, fait le point de réponse apportée à l’alerte d’épidémie à 2019-nCoV.

Comité sectoriel santé de gestion de l’alerte de cas suspect de 2019-nCoV chez un expatrié chinois Compte rendu de la réunion du Comité
Date : 05 février 2020 à 17h30
Lieu : Salle de réunion du cabinet
Ordre du jour :

–          Point de l’alerte d’un cas suspect de coronavirus

–          Point de mesures prises et à prendre

Président de séance :

Professeur Claudine Léonie LOUGUE/SORGHO

Ministère de la santé

Rapporteur :

Dr SANOU Simon, CORUS

Dr SAVADOGO Yacouba, Gestionnaire d’incident

Participants :

Voir liste de présence en annexe

Contexte

Jeune homme asthmatique connu avec notion de toux depuis 8 mois ayant quitté une localité de l’extrême Nord de la chine où aucun cas n’a été notifié pour Ouagadougou.

Dans son parcours il a fait trois escales :

–          Un dans une ville sans cas

–          Deux villes touchées avec respectivement 100 cas confirmés et 300 cas où il passe 48 heures avant de poursuivre en passant par Istanbul

–          Arrivée à l’aéroport de Ouagadougou le 29 janvier

2020 à 0h29 et conduit directement à son domicile

–          Consigne d’auto isolement du 25 janvier au 5 février

2020

Suite à la persistance d’une toux et de l’apparition d’une fièvre il sollicite une consultation avec une radiographie à la délégation médicale de la Chine. Devant ce tableau l’équipe médicale donne l’alerte. L’analyse rapide de risque met en évidence :

–          Une cohabitation avec deux personnes dont son patron vendeur de pièces détachées

–          La fréquentation de restaurants, de clubs de Karaoké et des ressortissants chinois

–          Existence d’endroits de loisir au bas de l’immeuble Sur initiative de l’ambassade, 20 personnes contacts avec le cas suspect ont été identifiées et ont reçu une consigne d’auto isolement.

Par ailleurs recommandation a été faite :

–          Aux ressortissants chinois résidents au Burkina en séjour en Chine de surseoir momentanément à leur retour

–          Mise en quarantaine systématique de 10 jours environ de tout ressortissant chinois venant de la Chine

Point de réponse à l’alerte d’épidémie à 2019-nCoV

 

En rappel le Centre des opérations de réponse aux urgences sanitaires face a été activé et un gestionnaire d’incident nommé le 27 janvier 2020.

 

Mission :

Coordonner les actions surveillance et de riposte éventuelle avec les différentes parties prenantes au niveau national, régional, district et communautaire ainsi que les partenaires techniques et financier (PTF) durant toute la gestion de cette crise sanitaire.

 

Suite à un appel téléphonique de la délégation chinoise pour le report d’une réunion pour cause de cas suspect, une évaluation rapide a été menée par l’équipe d’intervention rapide ; ce qui qui a permis de :

–          mettre en évidence un Jeune en bon état général, apyrétique (36°6C) et une toux productive ;

–          réaliser des prélèvements d’échantillon oro- pharyngés et sanguin ;

–          recueillir les crachats pour le dépistage d’une éventuelle tuberculose

–          isoler le cas au CHU Tengandogo dans une chambre individuelle ;

–          désinfecter la chambre et les balcons du 2ème et 3ème étage ;

Les échantillons sont acheminés au Laboratoire national de référence grippe de Bobo-Dioulasso pour extraction et analyse. Les premiers résultats sont prévus pour le lundi 10 février 2020.

 

Points de discussion

–          Mise en place des équipes légères médicales pour assurer le suivi des cas isolés

–          La référence aux directives de l’OMS

–          L’adaptation des directives

–          Désinfection du cadre de vie et les parties communes des colocataires et/ou le bâtiment

–          Procédure d’évaluation sanitaire des deux colocataires

–          Évaluation du risque aux portes d’entrée aéroportuaires et prioriser

–          Besoins de communication et de définition du contenu dans la mesure où la communication a déjà été faite dès le début de la crise

–          Éléments de communication de crise sur la situation et les mesures préventives

 
Contacts :

–          Dr SANOU Simon Tél : + 226 70 75 80 99 mail : simonsanou@yahoo.fr

–          Dr SAVADOGO Yacouba Tél : +226 70 75 80 99 mail : syacouba2002@yahoo.fr

 

 

1 Commentaire

  1. Je ne comprends pourquoi au Burkina on aime se perdre dans de la paperasserie inutile. Ca coute quoi d’interdir ces gens au Burkina jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée? Si cette maladie tombe au Burkina, ce régime sera balayé, et c’est à Ouaga 2000 que le site sera installé pour recevoir les malades. On sait le Burkinabé aime l’étranger plus que son parent, mais de graçe…..

Laisser un commentaire