Accueil Communiqué de presse Burkina: plus de 56 tonnes de vivres saisies pour exportation frauduleuse

Burkina: plus de 56 tonnes de vivres saisies pour exportation frauduleuse

Plus de 56 tonnes de vivres saisies pour exportation frauduleuse

Plus de 56 tonnes de vivres ont été saisies pour exportation frauduleuse, informe une note du ministère en charge du Commerce qui fait le point des opérations de contrôle menées pendant le mois de juillet afin de lutter contre la fraude et la flambée des prix sur toute l’étendue du territoire national. Selon le bilan du ministère, sept stations-services ont été également fermées pour pratique de prix illicites.

Conformément à leur programme d’activités, la Brigade mobile de contrôle économique et de la répression des fraudes(BMCRF) et la Direction générale de la réglementation et du contrôle des prix (DGRCP), ont mené du 1er au 31 juillet 2022, des opérations de contrôle en vue de lutter contre la fraude et la flambée des prix sur toute l’étendue du territoire national.

 Ainsi, les équipes de la BMCRF et de la DGRCP ont mené principalement les opérations de contrôle:

– des produits alimentaires, notamment l’huile, le sucre, le riz, le savon et d’autres produits de grande consommation ;

– des hydrocarbures;

-des matériaux de construction;

-du tabac;

-des intrants agricoles;

– les produits phytosanitaires;

– de divers produits à l’importation etc…

Les actions menées au cours de la période, ont permis de contrôler au total 2 272 personnes. 265 ont enfreint la règlementation économique.

Les infractions suivantes relevées au cours de la période de contrôle sont principalement :

-l’ inobservation des conditions d’exercer;

– la non observation des règles relatives à l’information du consommateur sur les prix ;

– la non observation des règles de facturation;

-le  non-respect de la règlementation relative à la sécurité du consommateur;

-l’ importation sans titres ou sans déclaration en douane;

– la contrefaçon;

– la non communication de documents;

– les pratiques de prix illicites.

En collaboration avec les Forces de défense et de sécurité (FDS),   les contrôles ont permis aux équipes de la BMCRF et de la DGRCP de saisir:

– 840 cartons  de carottes et  40 tonnes  de pommes de terre pour importation frauduleuse ;

– 49 445 tonnes de farine de maïs et 7,6 tonnes   de sorgho et de mil pour exportation frauduleuse ;

–  8 cartons d’ustensiles de cuisine pour vente sauvage;

– 1231 cartons  de savons contrefaits;

– 14 280 litres  de carburant frauduleux;

– 115 cartouches de cigarettes non conformes à la règlementation relative au conditionnement et à l’étiquetage;

– 3, 108 tonnes de  chocolat conditionné en boîtes de 0,5 kg et 1 kg  périmées;

– 463,08 kg de produits divers périmés.

Aussi, pendant cette période de contrôle:

– 01 unité de production d’eau préemballée a été mise sous scellée pour inobservation des conditions d’exercer;

– Et sept stations-services mises sous scellées pour pratique de prix illicites.

La somme de 54 964 500 francs CFA a été recouvrée au profit du budget de l’Etat au titre des amendes et confiscations.

Les consommateurs sont invités à toujours dénoncer tout cas de pratiques illicites aux numéros verts suivants : 80 00 11 84/85 et 80 00 11 86.

 Directions de la Communication et des Relations publiques du ministères en charge du Commerce

Laisser un commentaire