Accueil A la une Burkina: Roch Kaboré investi candidat pour un 2e mandat

Burkina: Roch Kaboré investi candidat pour un 2e mandat

669
0

Le mouvement du peuple pour le progrés (MPP) a investi, lors d’un congrès extraordinaire tenu ce samedi 11 juillet 2020, Roch Marc Christian Kaboré, comme candidat à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020 pour un deuxième mandat au Burkina.

Cette cérémonie d’investiture s’est déroulée dans la salle des sports de Ouaga 2000 qui a accueilli plusieurs dizaines de milliers de militants et sympathisants du MPP. Les militants du MPP ont demandé à Roch Kaboré de briguer un nouveau mandat pour continuer sa politique qu’il est en train de mettre en oeuvre depuis janvier 2016. A les en croire, le bilan de M. Kaboré « est positif et incontestable ».

Pour les congressistes, Roch Kaboré peut toujours mériter leur soutien vu sa conduite des affaires malgré la situation difficile que vit le pays, notamment, les attaques armées répétées et le Covid-19. « Au cours du mandat qui s’achève, nous avons construit, nous avons bâti, nous avons fait bouger les lignes, malgré le terrorisme, les tentatives de déstabilisation, un contexte de fronde sociale », a laissé entendre le président du parti au pouvoir, Simon Compaoré.

Après plusieurs interventions dont le mot d’ordre est de montrer les « grands chantiers » mis en oeuvre par Roch Kaboré, le secrétaire chargé à la jeunesse du MPP, Bachir Ismaël Ouédraogo, a annoncé officiellement que le choix des congressistes a porté sur Roch Marc Christian Kaboré. Ce qui a été accueilli avec des ovations bien nourries par les congressistes.

« Pour un Burkina de paix et de solidarité, pour des réalisations satisfaisantes dans des domaines dont l’eau, la santé, l’éducation et les infrastructures », Roch Kaboré est le candidat idéal, selon Simon Compaoré qui a salué la mise en oeuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES).

Le ministre de l’Administration territoriale, Siméon Sawadogo, envoyé de M. Kaboré, a reçu des mains de M. Compaoré, les actes de désignation dont le drapeau du MPP. A son tour, M. Sawadogo, secrétaire chargé des cardes du MPP, a livré le message du candidat Kaboré qui « rendre un vibrant hommage au peuple burkinabè pour sa résilience » vu les préoccupations auxquelles les populations font face.

« C’est avec un sentiment de grande responsabilité que j’accepte cet appel », indique le message de M  Kaboré qui se dit « fier » de ce que son pouvoir a mis en œuvre quatre ans et demi. Il s’est engagé avec ses camarades du MPP à continuer son oeuvre pour un « Burkina plus prospère et radieux ».

« Notre victoire doit s’accompagner d’une majorité confortable et stable à l’Assemblée nationale », a dit le candidat désigné du MPP qui a appelé « tous les camarades à avoir en priorité l’intérêt général ».

A sa suite, Me Bénewendé Stanislas Sankara, porte-parole de l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP), un « regroupement de 70 partis » qui soutient le président burkinabè, a lancé un appel pour la réélection de Roch Kaboré au soir du scrutin du 22 novembre prochain.

Pour la mouvance, le candidat du MPP revêt un certain nombre de qualité. Roch Kaboré « est un homme d’Etat, de paix, (…), de cohésion », a soutenu Me Sankara.

« Je vous invite à la mobilisation générale », a lancé Simon Compaoré, en guise de conclusion, aux congressistes qui sont venus de l’intérieur du pays ainsi que des structures du parti de l’étranger.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire