Accueil A la une Burkina: un emprunt obligataire de 75 milliards de F CFA en soutien...

Burkina: un emprunt obligataire de 75 milliards de F CFA en soutien au PNDES 

671
0
Cette opération a été lancée par le DGTCP, Célestin Sanon (milieu)

Le ministère de l’Economie, des finances et du développement par l’intermédiaire de la direction générale du Trésor et de la comptabilité publique, a lancé, le 12 septembre à Ouagadougou, le deuxième emprunt obligataire par appel public à l’épargne de l’année dénommée «TPBF 6,50% 2019-2027». Cette opération se devra, à terme, selon ses initiateurs, soutenir les investissements du Plan national de Développement économique et social (PNDES).

L’Assemblée nationale du Burkina Faso, dans le cadre de l’exécution de la Loi des finances, gestion 2019, a autorisé le ministère en charge des Finances, de rechercher les ressources pour le financement d’investissements contenus dans le Plan national de Développement économique et social (PNDES). Et le choix s’est porté sur une opération d’emprunt obligataire pour un montant indicatif de 75 milliards de francs CFA avec une maturité de huit ans dont deux en différé.

Selon le directeur général du Trésor et de la comptabilité publique, Célestin Santéré Sanon, cette opération est à la fois «une opportunité d’affaires» et «une occasion pour les Hommes d’affaires et les responsables d’institutions de jouer leur partition dans le financement du PNDES».

 M. Sanon a également fait savoir que les avantages liés à cette opération vont de l’exonération fiscale pour les résidents du Burkina Faso, à l’inscription des titres de l’opération à la côte de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) ainsi que leur admission au refinancement de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO), aux périodicités semestrielles de remboursement.

Il faut signaler que l’opération sera réalisée avec l’accompagnement de la Société burkinabè d’intermédiation financière (SBIF), comme chef de file soutenue par Coris Bourse, la Société Générale (banque), BRIDGE, SECURITES, BIBE Finance and Securities SA, EDC Investment Corporate (EIC) et les membres du syndicat de placement.

Par Boureima DEMBELE

Encadré :

Période de souscription : 12 septembre au 3 octobre 2019

Prix de l’obligation : 10 000 F CFA

Taux d’intérêt : 6,5% par an

Nombre de titres émis : 7 500 000 obligations

Laisser un commentaire