Accueil A la une Burkina : un présumé escroc et son complice aux arrêts

Burkina : un présumé escroc et son complice aux arrêts

Le présumé escroc (Photo Police nationale)

Soutenu par un complice, il utilisait les réseaux sociaux tels que Facebook, Tweeter, Instagram, Telegram, WhatsApp, pour escroquer les populations. Pour ce faire, soit il se faisait passer pour le représentant d’une structure internationale évoluant dans la facilitation pour l’obtention de visas touristiques, soit il utilisait de faux profils de personnalités pour extorquer de l’argent.

Dans le premier cas, lorsqu’il parvenait à convaincre une victime, il lui communiquait le numéro de son complice qu’il présentait comme le directeur de la structure résident à l’Etranger. Ce dernier exigeait des sommes forfaitaires pour l’établissement de documents. Une fois le dépôt effectué, les deux devenaient injoignables.

Dans le second procédé, le présumé escroc proposait, à ses amis sur ses réseaux sociaux, une aide financière à coûts de millions. Il les invitait à contacter, par WhatsApp, le directeur d’une banque de la place, à qui il a donné procuration d’effectuer toutes les opérations nécessaires sur son compte. Pour duper ses victimes, il établissait pour elles, de faux certificats d’enregistrement et de faux contrats de banque.

Le Service régional de la Police Judiciaire de l’Est (SRPJ-Est), qui les a interpellés, à Fada, dit avoir trouvé en leur possession 15 cartes SIM de quatre pays différents, sept faux certificats d’enregistrement, deux faux contrats de banque, un chéquier et divers autres supports numériques.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire