Accueil Economie Ouaga : une conférence internationale autour du  biodigesteur du 10 au 12 octobre

Ouaga : une conférence internationale autour du  biodigesteur du 10 au 12 octobre

605
0
SHARE
Le ministre des Ressources animales (milieu) avec son collègue de l'Energie (à droite) écoutant les explications du propriétaire du biodigesteur ( à gauche)

Sous l’égide du ministère des Ressources animales et Halieutiques, le Programme national du Biodigesteur organise du 10 au 12 octobre une conférence internationale sur la technologie du biodigesteur à Ouagadougou. L’information a été donnée au cours d’une conférence de presse ce jour 5 octobre à Boassa dans l’arrondissement 7 de la capitale.

Du 10 au 12 octobre, Ouagadougou sera le nombril de la technologie du biodigesteur avec une dizaine de pays  de l’Afrique de l’ouest, du Cameroun et du Tchad comme invités. Ce rendez-vous prévoit une réunion des experts les 10 et 11 octobre et une session ministérielle le 12 du même mois. Sous le patronage du président du Faso, la conférence se tiendra autour du thème : « L’Afrique à l’ère des changements climatiques » avec pour objectifs d’ « obtenir l’engagement des Etats et des partenaires techniques et financiers pour la préparation, le financement et la mise en œuvre de programmes nationaux/programme régionaux de dissémination de la technologie du biodigesteur en vue, entre autres, de réduire les émissions à effet de serre, de renforcer la sécurité alimentaire et de lutter contre la pauvreté ».

cette maquette montre comment se présente le dispositif d’un biodigesteur

A ce propos, le ministre des Ressources animales et Halieutiques, Soumanogo Koutou, assisté par son collège de l’Energie, Alpha Oumar Dissa, a fait savoir que c’est la réplique qu’il faut donner à ces phénomènes qui « ralentissent le cheminement de notre pays vers l’atteinte des objectifs de développement durable ».

Et il faut signaler que le Burkina Faso dispose d’environ 10 000 biodigesteurs dont 90 % sont fonctionnels. Le coût d’une installation s’élève à 360 000 FCFA, mais l’Etat subventionne une partie à hauteur de 160 000 F CFA ( il a déjà investi plus de 5 milliards de F CFA). Sur le plan technique, il est ressorti qu’il faut cinq (5) bœufs pour avoir la quantité de bouse nécessaire. Et la production d’un biodigesteur de six mètres cube (6m3 ) équivaut à 19 bouteilles de gaz de 6 kg par an.

Par Boureima DEMBELE

Laisser un commentaire