Accueil A la une Burkina: vers une hausse du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG)?

Burkina: vers une hausse du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG)?

Le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection Sociale, Bassolma Bazié

Le chef du Gouvernement de Transition, Albert Ouédraogo, a présidé, lundi 11 juillet 2022, au sein de la Primature, une rencontre de négociation avec le Patronat Burkinabè en vue d’aboutir sur une hausse du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) au Burkina Faso.

Les échanges entre le Gouvernement et le Patronat Burkinabè, le lundi 11 juillet 2022, ont porté sur les négociations pour une possible hausse du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG). Celui-ci est actuellement fixé à 30 684 FCFA.

Le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection Sociale, Bassolma Bazié , a indiqué, au sortir de la rencontre que les «échanges ont porté sur la mise en œuvre d’un point de revendications de l’Unité d’Action Syndicale (UAS) dans son cahier de doléances de 2021 , qui porte sur l’augmentation du SMIG». Selon le ministre Bassolma Bazié, cette demande d’augmentation du SMIG tient compte de l’inflation.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire