Accueil Société Burkina/Education: des agents du préscolaire en grève de 48 heures

Burkina/Education: des agents du préscolaire en grève de 48 heures

SYNAPEP

Des agents à l’appel du Syndicat burkinabè des professionnels de l’éducation préscolaire (SYNAPEP) ont entamé mercredi 15 février 2017 une grève de 48 heures en vue d’exiger de meilleures conditions de vie et de travail.

Le SYNAPEP exige, entre autres, des « indemnités de logement, spécifique et de permanence, des moyens suffisants pour le suivi, la supervision et le contrôle des structures d’éducation préscolaire publiques et privées ».

Les agents de l’éducation du préscolaire dénoncent également « l’organigramme du ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (MENA) » et souhaitent « la création d’une direction centrale propre à l’éducation préscolaire et des services spécifiques dans toutes les directions déconcentrées du MENA et leur occupation effective par les professionnels de l’éducation préscolaire »

Selon le secrétaire général du SYNAPEP, Bonaventure Belem, « l’organigramme du ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (MENA) ne fera pas la part belle au préscolaire et ne permettra pas de développer » ce secteur.

Egalement les agents souhaitent « le traitement diligent des différents actes administratifs des personnels du préscolaire mis à la disposition du MENA, le développement de l’éducation préscolaire à travers la construction et le recrutement du personnel en nombre suffisant et la dotation des structures préscolaires en manuels et en vivres », a indiqué M. Belem.

Pour le secrétaire général du SYNAPEP, d’autres actions seront envisagées s’il n’y a pas satisfaction à l’issue des 48 heures de grève.

Mohamed ZOUNGRANA

Laisser un commentaire