Accueil Société Chirurgie cardiaque: CGE Immobilier aux côtés du Lions club pour sauver des vies

Chirurgie cardiaque: CGE Immobilier aux côtés du Lions club pour sauver des vies

Photo de famille avec le personnel de santé du centre

Les responsables des structures partenaires à savoir la Compagnie Générale des Entreprises (CGE) Immobilier, le Lions club, l’ONG française, «La Chaîne de l’Espoir», des chirurgiens sénégalais, Nigériens et Burkinabè et le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Tengandogo, ont rendu visite à des patients opérés au cœur dans le cadre de la quatrième édition des opérations de chirurgie à cœur ouvert au Burkina, réalisé au CHU Tengandogo. «En tant que président du Lions club Ouagadougou Karité, nous avons inscrit dans notre programme, en priorité, la prise en charge des malades atteints des problèmes cardiaques», a affirmé le Président Directeur Général (PDG) de CGE Immobilier, Saïdou Tiendrébéogo qui est par ailleurs le président du Lions club Ouagadougou Karité.

Sandrine W. Guiré, opérée d’une cardiopathie congénitale dont elle souffrait

Le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Tengandogo à Ouagadougou accueille depuis le lundi 18 Juillet et ce jusqu’au 28 Juillet 2022, la quatrième opération de chirurgie à cœur ouvert au Burkina. La quatrième opération de chirurgie cardiaque est rendue possible avec le soutien de CGE immobilier, de la Chaîne de l’Espoir et de Lions Clubs Ouagadougou Karité dont le président dudit club, Saïdou Tiendrébéogo a fait du domaine de la santé, un des axes prioritaires de son mandat 2022-2023. En plus de la santé de la mère et de l’enfant, le club Ouagadougou Karité s’est résolument engagé dans la prise en charge des enfants touchés par des malformations cardiaques en assurant localement une prise en charge, puis en envisageant avec des partenaires, une évacuation pour certains si nécessaire.

« Nous avons souhaité prendre en charge un certain nombre de patients qui avaient des chirurgies lourdes »

« Avec l’aide de plusieurs amis à savoir des chirurgiens sénégalais   et français, le lions club Ouagadougou Karité et la Compagnie générale des entreprises (CGE) Immobilier et le Centre hospitalier universitaire (CHU) de Tengandogo, nous avons souhaité prendre en charge un certain nombre de patients qui avaient des chirurgies lourdes pour lesquelles il fallait faire face, c’est-à-dire la prise en charge de la pathologie cardiaque à cœur ouvert », a déclaré Dr Daouda Diallo, gouverneur du district 403 A3 qui regroupe l’ensemble des Lions clubs du Burkina Faso.

Le Président Directeur Général (PDG) de CGE Immobilier, Saïdou Tiendrébéogo, aussi président du Lions club Ouagadougou Karité

Le Lions club et ses alliés dans cette opération sont venus pour réconforter les patients qui ont été opérés et leur apporter le soutien dont ils ont besoin afin qu’ils puissent se rétablir et reprendre leurs activités quotidiennes. « Autant que faire se peut, pour tous les patients qui ont été pris en charge ici, nous allons apporter tout le soutien dont nous sommes capables pour qu’ils puissent vraiment reprendre leurs activités et être des personnes normales actives », a rassuré le gouverneur du district 403 A3.

Pour le Lions club, le plus important n’était pas la question financière mais d’avoir pu réunir l’ensemble des sommités sur le plan chirurgical pour prendre en charge les pathologies et puis faire venir les enfants du fin fond du Burkina. « Vous avez entendu qu’il y a un enfant qui est venu de derrière Diébougou. Ce sont des personnes qui n’ont pas de moyens et nous, nous essayons de mettre en commun les capacités et les ressources que nous avons pour pouvoir les aider, c’est le plus important », a conclu Dr Daouda Diallo.

« Si on devait envoyer un patient en France, c’était à peu près 50 millions FCFA »

Intervenant en tant que PDG de CGE Immobilier et président du Lions club Ouagadougou Karité, club porteur de l’initiative, Saïdou Tiendrébéogo a laissé entendre que leur « action ici s’inscrit en droite ligne avec ce que nous avons entrepris depuis l’existence de CGE Immobilier qui est une entreprise citoyenne sociale ». « Au moment de la Covid-19, nous avons largement accompagné différentes actions afin de permettre aux gens d’avoir le nécessaire pour lutter contre la Covid-19. Nous avons également construit des centres de chirurgies, des châteaux d’eau et donc, aujourd’hui, en tant que président de Lions club Ouagadougou Karité, nous avons inscrit dans notre programme, en priorité, la prise en charge des malades atteints des problèmes cardiaques. C’est pour cela que j’ai entrainé CGE Immobilier pour accompagner dans toutes les dimensions possibles cette mission chirurgicale qui s’est passée à Tengandogo », a fait savoir M. Tiendrébéogo.

Dr Daouda Diallo, gouverneur du district 403 A3 qui regroupe l’ensemble des Lions clubs du Burkina Faso

Le PDG de CGE Immobilier a dit qu’« aujourd’hui, nous en sommes fiers quand on voit les résultats. Vous avez constaté avec nous que des patients ont retrouvé la joie, ce qui n’était pas évident bien avant ». « Ce que je dis toujours, il y a l’infiniment petit et l’infiniment grand. L’infiniment petit, c’est tous les moyens que nous mettons en œuvre pour pouvoir atteindre les résultats qui sont au-delà de ces espoirs. Alors que quels que soient les moyens que vous avez mis, il faut l’infiniment grand, c’est-à-dire quand on voit les malades se rétablir, prendre pied dans la vie économique, revenir dans leurs familles, procurer de la joie et espérer vivre comme nous de manière naturelle », a-t-il commenté, retenant surtout de cette visite, « tous les sourires que nous avons vus, que nous avons partagés ensemble, ces moments d’émotion, cela va au-delà des contributions qu’on peut faire ».

Le président du Lions club Ouagadougou Karité a lancé un appel à tous ceux qui peuvent, ceux qui sont en état d’accompagner les différentes missions qui vont suivre à Tengandogo, de ne pas hésiter car le CHU-Tengandogo est devenu la référence sous régionale en matière de chirurgie cardiaque. « Nous avons des sommités comme le docteur Adama Sawadogo et nous avons souvent le plaisir d’entendre que dans la sous-région, un pays comme la Côte d’Ivoire continue d’envoyer des patients ici pour se faire traiter », s’est-il félicité.

Le directeur des services médicaux du CHU-Tengandogo, doyen de la faculté de médecine de l’Université Joseph Ki-Zerbo, Pr Adama Sanou

Saïdou Tiendrébéogo demande qu’on saisisse cette occasion pour sensibiliser les populations sur ce pôle d’excellence dans le cadre médical qui est en train d’émerger dans notre sous-région et dont les Burkinabè « doivent être vraiment fiers ». « Mais, c’est aussi un appel que nous lançons à tous nos partenaires pour qu’ensemble nous puissions établir cette chaîne afin de rendre possible de manière encore plus massif le traitement, la prise en charge de la chirurgie cardiaque au Burkina Faso », a-t-il indiqué avant d’ajouter que « vous savez, sans ces aides-là, ces patients peut-être, je dis bien peut-être, ne seraient pas là aujourd’hui. Donc je demande que les uns et les autres contribuent. On n’a malheureusement pas pu prendre tous les malades en charge et c’est bien dommage. Mais, avec le concours des uns et des autres nous allons pouvoir le faire ».

Pour M. Tiendrébéogo, ce qu’il faut plutôt regarder sur le plan national dans leur action, c’est l’aspect optimisation des ressources. « On sait que de par le passé, si on devait envoyer un patient en Europe, en France par exemple, c’était à peu près 50 millions FCFA qu’on devait réunir. Aujourd’hui, on le fait chez nous avec toutes les commodités. Vous avez vu à côté de l’équipe médicale et des patients, les parents qui étaient là. Ils contribuent aussi au rétablissement des malades. Je pense que nous allons continuer, l’action ne se limite pas comme l’a dit notre gouverneur », a-t-il apprécié, rassurant que son entreprise CGE Immobilier et le Lions club Ouagadougou Karité et leurs alliés vont « continuer à accompagner les patients afin qu’ils soient les ambassadeurs par la suite pour venir de temps en temps avec (eux) témoigner des difficultés qu’ils avaient avant et de la guérison qu’ils ont eue et comment ils ont abordé la vie ».

« Toutes ces personnes qui n’arrivaient pas à faire deux ou trois pas vont retourner à la vie active »

Le Pr Adama Sanou, directeur des services médicaux du CHU-Tengandogo, doyen de la faculté de médecine de l’Université Joseph Ki-Zerbo, a salué la visite qui « fait chaud au cœur ». Selon lui, le projet chirurgie cardiaque existe depuis dix ans et nécessite des efforts extrêmement importants, « on peut dire même surhumains pour pouvoir en arriver là ». Le projet qui évolue de succès en succès « est possible » grâce à plusieurs partenaires comme le Lions club avec qui le CHU de Tengandogo a eu des soutiens multiples. « C’est aussi le lieu de les remercier en commençant d’abord par l’équipe de chirurgie cardiaque sénégalaise qui se bat tous les jours pour que les choses se passent ici, avec aussi à leurs côtés, nos collaborateurs français de la Chaîne de l’Espoir et bien d’autres partenaires privés du Burkina », a affirmé le professeur Adama Sanou, soulignant que « tout le monde s’est mis en ordre de bataille pour pouvoir lutter contre les pathologies cardiaques qui nécessitent des interventions qui n’étaient pas faites ici dans notre pays avant ».

« Alors, je voudrais vraiment remercier le Lions club pour leur dire que c’est une action vraiment louable qu’ils font parce que tout ce qu’ils arrivent à lever comme fonds pour nous aider permet de donner le sourire à des patients mais de faire des actions dans le sens du développement de notre pays. Toutes ces personnes qui n’arrivaient pas à faire deux ou trois pas vont retourner à la vie active et pour produire pour leur famille et pour le pays », a-t-il réitéré ses salutations, exprimant « vraiment une joie immense » pour l’hôpital de référence de les recevoir dans ses locaux et de les formaliser et montrer à tout le monde qu’ils « font quelque chose pour que le pays avance ».

Photo de famille à la fin de la visite

Selon le Pr Sanou, il est prévu des interventions pour 12 personnes. « Aujourd’hui, le 11e est actuellement au bloc opératoire et le 12e attend son intervention. A la fin de cette mission nous aurons 12 patients opérés. Ce qui est important à dire aussi, c’est que nous travaillons en même temps à l’autonomisation de notre équipe », a-t-il fait noter avant de préciser qu’« il y a une des interventions qui a été faite entièrement par notre chirurgien cardiaque et donc je pense que bientôt on n’aura plus besoin, si ce n’est un cas très difficile, de faire venir des gens pour nous aider ». A la question de savoir s’il y a eu des complications lors de cette opération à déplorer, le doyen de la faculté de médecine de l’Université Joseph Ki-Zerbo, a rétorqué que « pour l’instant grâce à Dieu, on peut dire que tout se passe bien, c’est toute une équipe, toute une chaîne de travail que nous avons mise en branle pour pouvoir en arriver là ».

Le directeur des services médicaux du CHU-Tengandogo a déploré que jusqu’à présent la chirurgie cardiaque soit inaccessible sur le plan financier notamment, au Burkina Faso. « Normalement, on devrait arriver au stade où tout le monde peut se faire prendre en charge. Bien-sûr, on prendra en charge les cas sociaux mais que les patients qui ont les moyens de se faire opérer, puissent venir se faire opérer directement. C’est ce à quoi on travaille parce que notre vision est que la chirurgie cardiaque devienne comme la chirurgie digestive banale dans notre pays ».

« Toute l’équipe de l’opération a été formidable »

« Je me sens très bien après l’opération. Toute l’équipe a été formidable. L’acte s’est bien passé, ils ont bien pris soin de nous avec leurs aides et leurs conseils, nous leur disons vraiment merci. C’est une joie pour moi de recevoir la visite du Lions club et ses collaborateurs car c’est grâce à leur action qu’on a le sourire et l’espoir encore d’une vie meilleure, j’apprécie beaucoup leur geste », s’est exclamée Sandrine W. Guiré, opérée d’une cardiopathie congénitale.

Une patiente opérée au coeur, souriante à la visite surprise du Lions club

Le mandat du Gouverneur du District 403 A3, Dr Daouda Diallo est placé sous le signe de la joie avec sa devise, « servons dans la joie ! ». Le cœur étant le temple de la joie, cette œuvre majeure du Lions clubs Ouagadougou Karité est fortement appréciée et saluée à sa juste valeur par les premiers responsables du Lions Clubs au Burkina Faso.  Non seulement elle contribue à soulager les personnes démunies mais de façon globale, cette œuvre est le signe de l’engagement des Lions pour le bien-être de la population burkinabè dans son ensemble !

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire