Accueil A la une Circulation illicite des armes: le Burkina en quête d’une loi règlementaire

Circulation illicite des armes: le Burkina en quête d’une loi règlementaire

802
0
©RFI

Le Burkina confronté, dans ces dernières années, à des attaques armées, est à la recherche d’une loi en vue de mieux réglementer la prolifération et la circulation illicite des armes dans le pays. C’est ce qui a expliqué la tenue, ce mardi 23 juillet 2019, et ce sur trois jours, d’un atelier à Koudougou, dans le Centre-ouest.

La nécessité de disposer d’un cadre législatif et institutionnel en vue de mieux lutter contre la prolifération et la circulation illicite des armes à feu s’impose au pays des «Hommes intègres» où l’insécurité a pris une autre tournure dans ces dernières années avec l’entrée en scène des attaques armées qualifiées de terroristes.

L’avant-projet de loi sur le régime général des armes à feu, leurs pièces, munitions et autres matériels connexes, au Burkina, devrait tenir compte des principaux instruments juridiques internationaux et communautaires que le pays a ratifiés.

Il s’agit, entre autres, de la convention de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sur les armes légères et de petit calibre et le traité sur le commerce des armes (TCA).

Durant trois jours, les participants à l’atelier dans la ville de Koudougou devront travailler à améliorer le document mis à leur disposition pour amendement, avant son adoption en Conseil des ministres et à l’Assemblée nationale.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire