Accueil A la une Coronavirus au Burkina : la région du centre en tête avec 76 décès...

Coronavirus au Burkina : la région du centre en tête avec 76 décès et 7 809 cas confirmés

Brice Bicaba (Ph. SIG)

Le nombre de personnes atteintes par la maladie du coronavirus, au Burkina Faso, s’élève à 11 914 dont 4 466 femmes et 7 448 hommes, à la date du 24 février 2021. Selon le Coordonnateur du comité sectoriel santé, Brice Bicaba, face à la presse ce vendredi 26 février 2021, toutes les régions du pays ont été touchées par la pandémie et le Centre est en tête avec 76 décès et 7 809 cas confirmés.

En une année, la pandémie du coronavirus a touché toutes les régions du pays des Hommes intègres et le centre a le plus grand nombre de cas confirmés (7 809) et de décès (76). Cette région est suivie par les Hauts-Bassins qui totalise 2 331 cas confirmés et 49 décès.

Depuis l’avènement de la maladie, le Burkina Faso a adopté une batterie de mesures visant à lutter contre cette pandémie qui fait ravage dans le monde. Parmi les actions menées, on note « le renforcement de la capacité de prise en charge de 26 laboratoires qui sont à mesure de faire le diagnostic, la construction de trois centres de prises en charge de la COVID-19 grâce à la mobilisation populaire, l’augmentation des lits de réanimation à 100 lits, l’introduction des tests de diagnostic rapide (TDR), le renforcement des capacités de plus de 7000 agents de santé et la construction en cours de 4 centres pour la prise en charge des maladies hautement contagieuses », a fait savoir le Dr Bicaba.

Il a déclaré qu’ils ont opté également pour « la décentralisation de la prise en charge » des malades notant que « tout le système de santé y compris le secteur privé participe à la riposte ».

« Pour la prévention et le contrôle des infections, il y a eu la création du centre d’appels, ce qui a permis d’enregistrer au total 2 571 912 appels. Au niveau des points d’entrées, il y a eu la prise de température de plus de 11 147 000 voyageurs », a dit le Coordonnateur du comité sectoriel Santé, qui a annoncé qu’ils sont en train d’intégrer la prise en charge de la pandémie du coronavirus dans le système de routine comme le paludisme.

Comme perspectives dans cette lutte au Burkina Faso, il y a, entre autres, « la poursuite du système de dévolution, le renforcement des capacités des points d’entrées pour l’ouverture prochaine des frontières, l’amélioration de l’offre des soins et de prise en charge, le renforcement des activités de communication, la mise en place du paiement électronique pour éviter les contacts physiques, l’introduction prochaine du vaccin », a poursuivi le Dr Brice Bicaba.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire