Accueil Société Coronavirus : la barre de deux millions de morts franchie dans le...

Coronavirus : la barre de deux millions de morts franchie dans le monde

Depuis fin décembre 2019, un virus potentiellement contagieux dénommé Coronavirus ou Covi-19, son appellation scientifique, sévit dans le monde entier, provoquant une crise sanitaire sans précédent. Selon les derniers chiffres officiels, ce samedi 16 janvier 2021, l’infection a causé la mort d’au moins deux millions de personnes sur plus de 94 millions de cas positifs.

Les Etats-Unis et l’Inde sont les pays qui enregistrent le plus de nombre de morts. On dénombre près de 400 000 morts aux Etats-Unis et au moins 150 000 décès en Inde. Ces deux pays sont suivis par le Brésil, la Russie, les Royaumes Unis et la France.

En ce début d’année, la propagation de nouveaux variants plus contagieux entraîne une nouvelle augmentation du nombre des malades et un risque d’asphyxie des hôpitaux. Dans les pays où l’épidémie est en train de prendre des proportions inquiétantes, des dispositions particulières sont prises pour contrecarrer le virus à couronne. De la fermeture des bars, restaurants, lieux de loisirs culturels et sportifs, en passant par les fermetures des écoles, des commerces ou des frontières, les reconfinements, chaque pays prend les mesures selon ses réalités.

En Grèce par exemple, les écoles rouvrent mais le confinement est prolongé tandis qu’en Afrique du Sud,  les frontières terrestres sont à nouveau fermées. L’Allemagne quant à elle pourrait rester confinée jusqu’au début du mois d’avril 2021.

Le Portugal s’est reconfiné à nouveau pour un mois. La France a décidé à partir de ce samedi d’instaurer un couvre-feu à partir de 18H sur l’étendue de tout le territoire pour essayer de freiner la propagation de la Covid-19 dont de nouvelles souches apparues en Angleterre et en Afrique semblent plus contagieuses que les premiers types.

La plupart des pays développés se sont lancés à la course au vaccin pour tenter d’endiguer le virus, même si selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), il n’y aura pas d’immunité collective en 2021. Les Etats-Unis, l’Inde, l’Angleterre, la Russie, la Chine, la France, l’Allemagne, sont entre autres les pays qui ont commencé à vacciner leurs populations en vue de les prémunir du coronavirus.

L’Union africaine a obtenu 270 millions de vaccins pour le continent dont au moins 50 millions de doses devraient être livrées entre avril et juin, par les laboratoires Pfizer-BioNTech, AstraZeneca et Johnson & Johnson.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire