Accueil A la une Coronavirus: les Etats-Unis offrent plus de 150 000 doses du vaccin Johnson...

Coronavirus: les Etats-Unis offrent plus de 150 000 doses du vaccin Johnson and Johnson au Burkina

Réception de doses de vaccin covid-19

Les Etats-Unis d’Amérique ont offert au Burkina Faso, plus de 150 000 doses du vaccin Johnson and Johnson contre le coronavirus qui a fait, à la date du 19 juillet 2021, 169 décès sur un total de 13 537 cas enregistrés depuis le 9 mars 2020 au pays des Hommes intègres. La remise officielle de ce don a eu lieu, ce mercredi 21 juillet 2021, à Ouagadougou au sein de la direction de la prévention par les vaccinations.

Le ministre burkinabè en charge de la Santé, le Pr Charlemagne Ouédraogo, a réceptionné au total 151 200 doses du vaccin COVID-19 Ad26.CoV2-S de la firme Janssen du groupe américain Johnson and Johnson.

Le ministre burkinabè Charlemagne Ouédraogo

«Ce don du gouvernement américain à travers l’initiative COVAX qui témoigne de la solidarité mondiale dans la lutte contre la Covid-19, vient renforcer notre offre vaccinale aux populations vivantes au Burkina Faso», a laissé entendre le ministre Ouédraogo qui a exprimé sa joie à la réception de ces doses.

Pour lui, «la solidarité mondiale est le meilleur moyen de mettre fin à ce défi commun qui, en plus de menacer la vie des individus, entrave la liberté de mouvement (des) citoyens et ralentit le développement (des) pays». Il a par ailleurs signifié que «la propagation préoccupante des variants dans la sous-région avec une augmentation de 20% chaque semaine du nombre de cas en Afrique» est interpellateur.

Le 2 juin dernier, le Burkina Faso a lancé la campagne de vaccination contre le coronavirus avec le vaccin AstraZeneca. Selon le ministre, c’est «plus de 33 124 personnes (qui) ont été vaccinées» et parmi elles on compte «13 192 agents de santé».

«L’arrivée du vaccin Johnson and Johnson ce jour et bientôt d’autres vaccins, nous permet aujourd’hui d’élargir la cible vaccinale à l’ensemble des personnes de plus de 18 ans», a affirmé le Pr Charlemagne Ouédraogo, invitant les populations à se rendre sur les sites de vaccination pour recevoir leur dose de vaccin.

L’ambassadrice Sandra Clark

Le présent don des doses est «le fruit de l’étroite collaboration entre les Etats-Unis, le Burkina Faso et les autres partenaires internationaux pour mettre fin à cette pandémie», selon l’ambassadrice américaine Sandra Clark.

Mme Clark, tout comme le ministre burkinabè de la Santé, a exhorté toutes les personnes qui auront l’occasion de se faire vacciner à le faire. «Ce vaccin est le produit de tests rigoureux et il a aidé à faciliter le retour à la vie normale aux Etats-Unis. Sans ces vaccins, notre économie et la vie des Américains souffriraient toujours des contraintes et limites imposées par les mesures qui avaient été prises pour contenir le virus», a déclaré l’ambassadrice Sandra Clark.

Cérémonie de remise de don

Elle a soutenu que son pays s’est «engagé à prendre la tête des efforts visant à lutter contre la pandémie de Covid-19 et à accélérer la distribution mondiale de vaccins en tant que plus grand donateur mondial en faveur de l’initiative COVAX».

La pandémie du coronavirus apparue fin 2019 en Chine a fait des milliers de morts dans le monde. En Afrique, à la date du 16 juillet 2021, on enregistrait plus de 6 100 000 cas de Covid-19 avec plus de 5 300 000 guérisons associées et 155 000 décès signalés.

Par Daouda ZONGO

Laisser un commentaire