Accueil Monde Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara dissout le gouvernement

Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara dissout le gouvernement

135
0
SHARE
Le secrétaire général du gouvernement ivoirien, Patrick Achi (Photo Abidjan.net)

Le président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara a procédé ce mercredi 4 juillet 2018 à la signature de deux décrets dont l’un met fin aux fonctions du Premier ministre, chef du gouvernement, Amadou Gon Coulibaly et des membres du gouvernement. Et le second reconduit Amadou Gon Coulibaly dans les fonctions de Premier ministre chef du gouvernement, ont rapporté des médias locaux.

Dans la déclaration lue par le secrétaire général de la présidence de la République de Côte d’Ivoire, Patrick Achi, il ressort clairement que le chef de l’Etat Alassane Ouattara, a demandé au Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly de proposer dans les meilleurs délais, une équipe gouvernementale constituée de personnalités membres du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) et de personnalités de la société civile.

Selon plusieurs sources pour qui, cette dissolution du gouvernement était prévisible, au regard de la crise que vit le RHDP au pouvoir, du fait de l’opposition entre les partisans de la mise en place du Parti unifié maintenant en vue de la présidentielle de 2020 et ceux qui sont plutôt en faveur de son report après la présidentielle de 2020.

Alors qu’au cours de son congrès extraordinaire du 5 mai 2018, le Rassemblement des Républicains (RDR), avec à sa tête son président d’Honneur Alassane Ouattara, s’est prononcé en faveur du parti unifié sans délai, son allié le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) dirigé par Henri Konan Bédié, lors d’une réunion de son Bureau politique du 17 juin dernier, s’est dit favorable au parti unifié RHDP, à condition que cela se fasse après la présidentielle de 2020. Présidentielle à laquelle, il entend présenter un candidat PDCI pour le compte de l’alliance RHDP.

Les irréductibles du PDCI estiment que la présidentielle de 2020 devrait consacrer le retour d’ascenseur de leurs alliés du RDR, qu’ils ont soutenu lors de la présidentielle de 2016. Pour le parti septuagénaire, au nom de l’alternance, c’est au PDCI qu’il revient de proposer un candidat pour le compte du RHDP pour la présidentielle de 2020, continue le journal.

Dans plusieurs de ces interventions, des mois en arrière, Alassane Ouattara soutenait que pour 2020, le RHDP proposera le meilleur des potentiels candidats. Avant de se raviser indiquant que «tout le monde peut être candidat» pour 2020. Dans un entretien avec Jeune Afrique, le président ivoirien avait indiqué que la Constitution de 2016 l’autorisait à se présenter en 2020. Cependant il a indiqué qu’il donnera sa position sur son éventuelle candidature à la prochaine présidentielle d’ici 2020.

Par Mathias BAZIE

Laisser un commentaire