Accueil A la une Côte d’Ivoire: que se trame-t-il autour de la santé de Amadou Gon...

Côte d’Ivoire: que se trame-t-il autour de la santé de Amadou Gon Coulibaly?

3278
0
Alassane Ouattara en pleine conversation avec son Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly

«Ce mardi 12 mai, j’ai eu un entretien par visioconférence avec le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly (AGC), qui se trouve actuellement à Paris. Nous avons fait un point de la mise en œuvre du plan de riposte sanitaire et du plan de soutien économique, social et humanitaire mis en place par le gouvernement pour faire face à la pandémie de coronavirus dans notre pays». C’est un Alassane Ouattara, le visage souriant, qui a publié cette information sur sa page facebook qui a vite circulé en boucle. Cette sortie médiatique du capitaine du navire battant pavillon orange-blanc-vert, est sans doute une manière pour lui de faire taire les mille et une rumeurs qui ont alimenté le débat sur l’état de santé de son Premier ministre. Amadou Gon Coulibaly, a été transféré d’urgence à Paris, le 2 mai 2020, pour «une visite médicale de quelques semaines», avait publié la présidence de la Côte d’Ivoire, dans un communiqué qui nommait en même temps le ministre d’Etat ivoirien, en charge de la Défense, Hamed Bakayoko, Premier ministre par intérim.

Cependant, d’autres informations provenant de diverses sources, parfois proches du premier cercle du pouvoir, contredisent la version officielle. Pire, des spéculations de toutes sortes ont également étaient faites, on ne sait dans quel dessein, faisant croire à une détérioration de la santé de AGC.  C’est ainsi que Chris Yapi, cyber activiste, avait annoncé l’arrivée de Alassane Ouattara, ce mardi 12 mai 2020 à Paris pour «débrancher» Amadou Gon Coulibaly qui serait dans «état végétatif». Malgré les assurances données par plusieurs membres du gouvernement sur la bonne santé du locataire de la «Maison blanche du Plateau», de nombreux Ivoiriens sont restés sceptiques, pensant à un «montage» des autorités pour cacher la vérité aux populations. Depuis mars 2020, AGC a été désigné comme candidat du Rassemblement des Houphouétistes pour la paix et le développement (RHDP) à la présidentielle d’octobre 2020 par Alassane Ouattara qui a promis de ne pas se présenter à cette échéance. Comme dans bien des cas, le dauphin du chef étant une cible toute trouvée par tous ceux qui pensent que ce choix devait être porté sur eux, ne ratent aucune occasion pour décocher les flèches. Et les adversaires, ce n’est pas ce qui manque aujourd’hui autour du «Lion» de la rue Lépic, concurrents évincés qui  profiteront sans doute de son état de santé pour tenter de l’affaiblir.

Les échanges de Alassane Ouattara par visioconférence interposée, feront-ils taire à jamais les élucubrations autour de la santé de son poulain pour la présidentielle prévue pour octobre 2020? Rien n’est moins sûr! Les sujets politiques sont comme les télénovelas. Un épisode en appelle toujours un autre que les accros de ce genre très prisé, espèrent encore plus croustillant que les précédents. Même quand ils verront AGC physiquement, comme Thomas, le disciple de Jésus qui lui a demandé de lui permettre de toucher ses mains et sa côte perforées avant de croire en sa résurrection, certains continueront d’alimenter la polémique. Et ça, le Premier ministre ivoirien doit s’attendre ç ce que son état de santé serve d’argument pour le fragiliser. Ainsi va la politique, un monde qui a un mode de fonctionnement que seuls les initiés maîtrisent.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire