Accueil Communiqué de presse Covid-19: la Fondation Bill & Melinda Gates et Wellcome misent 300 millions...

Covid-19: la Fondation Bill & Melinda Gates et Wellcome misent 300 millions de dollars

La peur du Covid 19 renaît avec l'apparition du variant Omicron

La Fondation Bill & Melinda Gates et Wellcome octroient 300 millions de dollars à la CEPI pour faire face à la pandémie de la COVID-19 et accélérer les actions de riposte face aux épidémies.

Les fondations appellent les dirigeants mondiaux à soutenir la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI) afin d’aider à mettre fin à la crise de la COVID-19, à se préparer aux futures pandémies et à faire face aux menaces épidémiques.

SEATTLE et LONDRES (18 janvier 2022) – Aujourd’hui, la Fondation Bill & Melinda Gates et Wellcome ont chacun promis 150 millions de dollars, soit un total de 300 millions de dollars, à la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), un partenariat mondial lancé il y a cinq ans par les gouvernements de la Norvège et de l’Inde, la Fondation Gates, Wellcome et le Forum économique mondial. Ces engagements interviennent avant la tenue, en mars, d’une conférence mondiale de reconstitution des ressources destinée à soutenir le plan quinquennal visionnaire de la CEPI, qui vise à mieux se préparer, à prévenir et à répondre équitablement aux épidémies et pandémies futures.

«Alors que le monde répond au défi d’un virus en évolution rapide, la nécessité de fournir de nouveaux outils vitaux n’a jamais été aussi urgente », a déclaré Bill Gates, co-président de la Fondation Gates. « Notre travail au cours des 20 dernières années nous a appris qu’un investissement précoce dans la recherche et le développement peut permettre de sauver des vies et prévenir contre les pires scénarios. Il y a cinq ans, suite aux épidémies d’Ebola et de Zika, notre fondation a participé au lancement de la CEPI. Aujourd’hui, nous renforçons notre engagement et promettons 150 millions de dollars supplémentaires pour aider la CEPI à accélérer le développement de vaccins sûrs et efficaces contre les variants émergents du coronavirus et à se préparer, voire à prévenir, la prochaine pandémie. »

Depuis sa création, la CEPI a joué un rôle scientifique important dans la lutte contre les épidémies à travers le monde, en supervisant un certain nombre de progrès scientifiques et en mettant la préparation aux pandémies au centre du programme mondial de recherche et développement en santé. Lorsque la pandémie de COVID-19 est apparue, la CEPI a réagi immédiatement, en constituant l’un des portefeuilles les plus vastes et les plus diversifiés au monde de vaccins candidats contre la COVID-19 – 14 au total, dont 6 conçus pour renforcer le développement et trois, inscrits sur la liste des vaccins d’urgence de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

La CEPI a fait des investissements précoces dans le développement du vaccin contre la COVID-19 d’Oxford-AstraZeneca, qui sauve actuellement des vies dans le monde entier. Le mois dernier, le vaccin protéique contre la COVID-19 de Novavax, financé en grande partie par la CEPI, a été inscrit sur la liste des vaccins d’urgence de l’OMS et est en passe de contribuer aux efforts de contrôle de la pandémie au niveau mondial. Plus d’un milliard de doses du vaccin Novavax sont maintenant disponibles à travers COVAX, l’initiative mondiale co-dirigée par la CEPI et visant à fournir un accès équitable aux vaccins contre la COVID-19. La CEPI continue également à travailler sur les vaccins de prochaine génération contre la COVID-19, y compris les vaccins de la COVID-19 « à l’épreuve des variants » et les vaccins qui pourraient protéger contre tous les coronavirus, ce qui pourrait éliminer la menace de futures pandémies de coronavirus.

«Le message essentiel de cette pandémie est la nécessité d’avoir des organisations et des systèmes efficaces en place, prêts à riposter en cas de crise, et d’agir rapidement sur la base d’une science bien établie lorsque de telles crises se produisent inévitablement », a déclaré le Dr Jeremy Farrar, directeur de Wellcome. « Wellcome a fièrement contribué à la création de la CEPI en 2017 avec des partenaires comme la Norvège, l’Inde, la Fondation Bill & Melinda Gates et le Forum économique mondial, suite à l’épidémie dévastatrice d’Ebola survenue entre 2014 et 2016. Nous avons appris l’importance de mener des recherches de haute qualité au cours d’une crise. Dès lors, la CEPI a travaillé sans relâche et, en favorisant la collaboration internationale, elle a joué un rôle véritablement déterminant dans la réponse mondiale à la pandémie à partir de début janvier 2020. »

«Notre nouvel engagement de 150 millions de dollars témoigne de l’énorme potentiel que représente la CEPI pour protéger des vies contre les maladies infectieuses émergentes », a poursuivi le Dr Farrar. « Les effets de la COVID-19 ont donné de quoi réfléchir. Nous exhortons les dirigeants à apporter leur soutien et à faire en sorte que la CEPI atteigne son objectif de financement. Il est dans l’intérêt collectif du monde d’éviter de répéter les erreurs du passé et d’aider les générations futures à prévenir contre les épidémies futures. »

Au-delà de la COVID-19, la CEPI a comblé une lacune vitale en soutenant l’équité en matière de vaccins parallèlement à la recherche et au développement. La CEPI soutient actuellement la recherche et le développement de vaccins accessibles contre d’autres maladies infectieuses, y compris les tout premiers vaccins à atteindre des essais cliniques contre les virus mortels Nipah et Lassa. L’organisation a également joué un rôle essentiel dans les efforts visant à mettre fin à Ebola, notamment en soutenant le développement d’un deuxième vaccin contre Ebola par Janssen. En plus de faire progresser la science sous-jacente au développement de vaccins et aux nouvelles plateformes de vaccins, la CEPI s’attache à réduire considérablement le temps nécessaire pour développer des vaccins vitaux contre toute nouvelle menace virale (appelée « maladie X ») – moins de 100 jours après qu’un agent pathogène ait été séquencé. Cela représente une combinaison d’échelle et de vitesse qui pourrait sauver des millions de vies et des milliards de dollars.

« La pandémie de la COVID-19 a révélé à quel point l’accès inéquitable aux vaccins peut mettre en danger la planète entière et perturber des décennies de progrès en matière de santé mondiale », a déclaré Awa Marie Coll Seck, ministre d’État auprès du président de la République du Sénégal. « Les partenariats mondiaux innovants comme la CEPI jouent un rôle essentiel dans l’avancement de la recherche et le développement nécessaires pour prévenir contre de futures pandémies. Il est important de noter que ces investissements dans la technologie vaccinale, en particulier en Afrique, peuvent également contribuer à accélérer les progrès contre d’autres maladies, telles que le VIH, la tuberculose et le paludisme, qui continuent d’affecter encore aujourd’hui les populations les plus vulnérables à travers le monde. »

La pandémie a resurgi par vagues dans le monde entier, soulignant le rôle important d’organisations internationales comme la CEPI, qui placent l’accès équitable au cœur de leur mission. Des données récentes de Northeastern University montrent que si la disponibilité des vaccins dans les pays à faible revenu, comme le Kenya, avait été similaire à celle des pays à revenu élevé, comme le Royaume-Uni ou les États-Unis, 70 % des décès dus à la COVID-19 à ce jour auraient été évités.

«Le monde a tout intérêt à s’investir dans la protection de l’humanité toute entière, partout, contre les plus grandes menaces sanitaires – de la COVID-19 et au-delà », a déclaré Melinda French Gates, co-présidente de la Fondation Gates. « Les investissements de la CEPI dans une recherche-développement révolutionnaire, les engagements en faveur d’un accès équitable et la coopération entre les secteurs public et privé sont essentiels à cet effort. Nous appelons les dirigeants mondiaux à aider la CEPI à atteindre son objectif de financement de 3,5 milliards de dollars. »

Le Royaume-Uni accueillera la conférence de reconstitution des ressources de la CEPI le 8 mars 2022, à Londres. Cet événement de collecte de fonds réunira des gouvernements, des philanthropes et d’autres donateurs dans le but de soutenir le plan quinquennal de la CEPI visant à lutter contre le risque de pandémies et d’épidémies, afin d’éviter potentiellement des millions de décès et des milliards de dollars de dommages économiques.

À propos de la fondation Bill et Melinda Gates

Guidée par la conviction que toutes les vies se valent, la Fondation Bill et Melinda Gates s’efforce d’aider chaque personne à avoir une vie saine et productive. Dans les pays en développement, elle se concentre sur l’amélioration de la santé des personnes et leur donne la possibilité de se sortir de la faim et de l’extrême pauvreté. Aux États-Unis, elle vise à garantir que toutes les personnes, en particulier celles qui ont le moins de ressources, aient accès aux opportunités dont elles ont besoin pour réussir à l’école et dans la vie. Basée à Seattle, Washington, la fondation est dirigée par le PDG Mark Suzman, sous la direction de Bill Gates et Melinda French Gates.

Contact média: media@gatesfoundation.org

À propos de Wellcome

Wellcome soutient la science pour résoudre les problèmes de santé urgents auxquels tout le monde est confronté. Nous soutenons la recherche de découverte sur la vie, la santé et le bien-être, et nous relevons trois défis mondiaux en matière de santé : la santé mentale, le réchauffement climatique et les maladies infectieuses.

Contact média: mediaoffice@wellcome.org

Laisser un commentaire