Accueil A la une Drame d’Inata: le président Kaboré rejette les conclusions du rapport d’enquête (Sidwaya)

Drame d’Inata: le président Kaboré rejette les conclusions du rapport d’enquête (Sidwaya)

Le président du Faso Roch Kaboré ne serait pas satisfait des conclusions du rapport d’enquête sur le drame d’Inata. Ces conclusions ne contiendraient pas assez d’éléments pour situer clairement les responsabilités des uns et des autres dans la chaîne de commandement et présenteraient également beaucoup de zones d’ombre, rapportent nos confrères de Sidwaya, qui notent que le chef de l’Etat aurait donné, à nouveau, un délai de 10 jours, à partir du 3 décembre 2021, pour qu’un retour lui soit fait.

Le ministre en charge de la Défense nationale a remis le 30 novembre dernier au président du Faso, le rapport d’enquête sur le drame d’Inata qui a causé la mort de 57 personnes, dont 53 gendarmes. Selon nos confrères de Sidwaya, ledit rapport aurait été rejeté par le chef de l’Etat Roch March Christian Kaboré.

Pour cause, expliquent nos confrères, les conclusions de ce rapport qui a retenu l’attention de plus d’uns ne contiendraient pas assez d’éléments pour situer clairement les responsabilités des uns et des autres dans la chaîne de commandement et présenteraient également beaucoup de zones d’ombre.

N’ayant pas été satisfait du contenu du rapport, le président du Faso aurait donné un nouveau délai de 10 jours à compter du 3 décembre 2021, pour qu’un autre point lui soit fait sur cette attaque vue comme la «plus honteuse» de l’histoire du Burkina Faso par certains acteurs de la classe politique burkinabè.

Lors de son allocution à la Nation, le président Kaboré avait promis au peuple que toute la lumière sur ce drame sera faite et qu’il ferait preuve de fermeté «sans exception».

En rappel, le détachement de la Gendarmerie  à Inata a été attaqué le 14 novembre 2021, par des hommes armés non identifiés, faisant 53 gendarmes tués et 4 civils. Ce drame avait soulevé des interrogations sur le ravitaillement des soldats et sur la relève dans ce détachement.

Par Wakat Séra

Laisser un commentaire