Accueil A la une Evénementiel culturel au Burkina : des artistes demandent la levée des restrictions

Evénementiel culturel au Burkina : des artistes demandent la levée des restrictions

1018
0

Ceci est note de la Coalition pour la Renaissance Artistique au Burkina Faso (CORA/BF), demandant la levée des restrictions pour la relance de l’événementiel culturel et la reprogrammation de la Semaine nationale de la Culture (SNC).

Excellence Monsieur le Président du Faso,

Avant tout propos, la CORA/BF tient à rendre un hommage appuyé aux Forces de défenses et de sécurité (FDS), qui, depuis plus de quatre ans, entre courage, professionnalisme et sacrifice sont sur le front du combat contre le terrorisme qui ronge notre pays. Elle tient à s’incliner sur la mémoire de toutes les victimes de ce cynisme notamment celles des FDS et des populations innocentes.

Seul dans l’union que le peuple Burkinabè viendra à bout du terrorisme, c’est pourquoi, Excellence, la CORA/BF souscrit pleinement à votre message contre la stigmatisation et le repli identitaire C’est dans ce contexte difficile que le Burkina Faso a été encore frappé par la maladie du COVID’19.

Conscient des répercussions des nombreuses restrictions dans le cadre de cette lutte contre le COVID’19, à votre adresse à la nation du 2 avril 2020 vous avez décidé des mesures d’accompagnement et de relance pour la plupart des secteurs touchés. Au titre de ces mesures d’accompagnement, le monde de la culture a bénéficié de 1 025 000 000 F. Jusqu’à ce jour où le Burkina Faso a entamé le processus de cessation desdites restrictions, cette somme n’a toujours pas été mise à la disposition du monde culturel. En tout état de cause, la CORA/BF cherche en vain un seul acteur culturel ayant reçu sa part dudit milliard sous forme de témoin.

Aussi, bien que certaines restrictions des activités des boîtes de nuit et bars climatisés, les maquis ont été levées par l’arrêté interministériel 2020-00251 /MCIA/MCAT/ MTDC/MSECU/MS du 29 juin 2020, les spectacles grand public, les grands concerts et les festivals croulent toujours sous le poids des restrictions empêchant ainsi une véritable reprises des activités du monde culturel.

La CORA/BF vient par la présente plaider auprès de votre Excellence Monsieur le Président d’une part la levée des restrictions pour permettre au monde culturel de se relancer et d’autre part la reprogrammation de la Semaine Nationale de la Culture (SNC) qui s’avère dans ces périodes difficiles un cadre et une vitrine pour l’unité et la cohésion nationale et la promotion de toutes les diversités culturelles burkinabè.

Convaincu de votre engagement pour l’unité et la cohésion nationale, la promotion des diversités culturelles burkinabè et une économie de la culture, La CORA/BF ose espérer, Excellence, que vous porterez une attention particulière à cette requête.

CORA/BF, Améliorer et maintenant

Laisser un commentaire