Accueil Culture Fespaco 2019: « Desrances » de la Burkinabè Apolline Traoré rafle deux prix spéciaux...

Fespaco 2019: « Desrances » de la Burkinabè Apolline Traoré rafle deux prix spéciaux de dix millions FCFA

2651
0
Apolline Traoré recevant son prix spécial de l'Assemblée nationale

Le long métrage « Desrances » de la réalisatrice burkinabè Apolline Traoré en compétition pour l’Etalon d’or de Yennenga a raflé ce vendredi 1er mars 2019, deux prix spéciaux d’une valeur de dix millions francs CFA. Au total, 14 prix spéciaux d’un montant global de 110 millions FCFA ont été décernés à des longs et courts métrages et à des films documentaires. A noter que tous les prix sont accompagnés par des trophées.

Le film de Apolline Traoré a remporté précisément le prix spécial de l’Assemblée  nationale dont la valeur est de sept millions de FCFA et celui de la commune de Ouagadougou qui fait trois millions de FCFA. Le prix spécial Sembène Ousmane, d’une valeur de cinq millions de FCFA, a été attribué au Camerounais Jean-Pierre Békolo pour son film intitulé : « Les armes miraculeuses ». Ce sacre est offert par Ecobank.

Abdoulaye Dao et Hervé Lengani avec Duga reçoivent le prix SIGNIS

La récompense de la Loterie nationale burkinabè (LONAB) dénommée « prix de la Chance » qui a primé un court métrage est revenu au film : « Nabiiga ou le Prince » de Zalissa Zoungrana. Ce prix coûte cinq millions FCFA. D’une valeur  de trois millions, le prix spécial Thomas Sankara, a été attribué à « Black Mamba » du Tunisien Amal Guellaty.

« Duga ou les Charognards » des Burkinabè Abdoulaye Dao et Hervé Lengani ont reçu le prix SIGNIS (Association catholique mondiale pour la communication) d’une valeur de deux millions de FCFA. Celui de la critique cinématographique a été décerné à Selma Baegach avec sa réalisation intitulé : « Indigo ». Ce prix est seulement composé d’un trophée.

Zalissa Zoungrana reçoit le prix spécial de la Chance de la LONAB

Le prix spécial Félix Houphouët Boigny du Conseil de l’Entente a été décerné au long métrage « Résolution » de Boris Oué et Marcel Sangne de la Côte d’Ivoire. La valeur de ce sacre est de dix millions.

Au compte de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), « Duga ou Les charognards » de Dao et de Lengani remporte la catégorie long métrage dont la valeur fait dix millions FCFA. D’une valeur de huit millions, le prix du court métrage de cette même institution  est allé à Modeste Ganafé du Burkina avec son film « Rêve brisé ». Le dernier prix de l’UEMOA récompensant le meilleur film documentaire a été attribué à Salif Traoré pour son film « Juman Duman ».

Le dernier prix spécial, celui de l’Union Africaine a récompensé « Fatwa » du Tunisien Ben Mahamoud.

Par Bernard BOUGOUM

Laisser un commentaire