Accueil Monde Fonds humanitaire africain:  le Niger y participera à hauteur d’un million de...

Fonds humanitaire africain:  le Niger y participera à hauteur d’un million de dollars

Le président nigérien, Mohamed Bazoum à Malabo à l'occasion du Sommet extraordinaire des Chefs d'Etat africain (Photo d'illustration)

Le président de la République du Niger, Mohamed Bazoum, est à Malabo en Guinée équatoriale, où il participe, depuis vendredi 27 Mai 2022, au Sommet extraordinaire des Chefs d’État de l’Union africaine. Pour la seconde journée de la rencontre consacrée à la question humanitaire, le Niger a promis un million de dollars à l’annonce de la mise en place d’un fonds humanitaire africain faite par le président en exercice de l’Union, le Sénégalais Macky Sall, selon la présidence du Niger.     

À Malabo, les dirigeants africains devraient plancher, lors du premier sommet dans le Centre de Conférence de Sipopo, sur la situation humanitaire qui est à l’ordre du jour. Également, figure au centre des discussions, la conférence des donateurs.

Dans son discours d’ouverture le président en exercice de l’UA, le Sénégalais Macky Sall a annoncé la mise en place d’un fonds humanitaire africain auquel le Niger participera à hauteur d’un million de dollars soit environ 610 000 000 de F CFA.

En prenant la parole, le président de la République du Niger, M. Bazoum a détaillé la situation des déplacés internes dans son pays, notamment dans la région de Diffa et a étalé les efforts de son Gouvernement pour les ramener chez eux. Pour finir, Mohamed Bazoum a annoncé une grande campagne de retour des déplacés internes au Niger qui se tiendra courant juin.

D’autres pays membres ont aussi manifesté leur approbation pour la mise en place dudit fonds. Ce sont: la Guinée équatoriale, pays hôte, pour 30 millions de dollars, le Sénégal avec 3 millions de dollars, la Côte d’Ivoire 2 millions de dollars, le Gabon pour 200 mille dollars, entre autres.

Ce fonds humanitaire africain est une preuve de solidarité africaine et doit servir d’exemple dans d’autres domaines comme la lutte contre le terrorisme.

En outre, le sommet de Malabo portera sur la question des changements inconstitutionnels de gouvernement, en Afrique de l’Ouest notamment.

Par Lassané SAWADOGO (Stagiaire)

Laisser un commentaire